Publié le: 09/09/2019 @ 20:43:33: Par Nic007  Dans "Sécurité "
SécuritéLes serveurs hébergeant Wikipédia, détenus par la Wikimedia Foundation basée aux États-Unis, ont subi une attaque « massive » par déni de service (DDoS) – qui consiste à inonder un serveur de requêtes inutiles pour le submerger –, a affirmé samedi la fondation dans un tweet matinal. Le site était toutefois accessible samedi à la mi-journée. Le compte Twitter de Wikipédia en français, animé par des contributeurs bénévoles, relayait encore vendredi soir que l’accès au site de l’encyclopédie en ligne était impossible en Europe.

Wikimedia a condamné l’attaque de ses serveurs, affirmant qu’elle menaçait « les droits fondamentaux de chacun d’accéder librement à l’information et à la partager ». Des attaques semblables frappent fréquemment des sites internet, à l’instar de la messagerie cryptée Telegram en juin dernier, ou de plusieurs médias français tels que L’Équipe et Le Monde en 2017.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?