Publié le: 29/07/2019 @ 21:19:56: Par Nic007  Dans "Droit "
DroitLes sites qui intègrent sur leurs pages le bouton “J’aime” de Facebook doivent avertir les internautes de la transmission de leurs données personnelles au réseau social américain et obtenir leur consentement, conformément aux lois sur la protection des données de l’Union européenne, a considéré lundi la Cour européenne de justice (CEJ). Le bouton “J’aime” permet aux sites commerciaux de promouvoir leurs produits mais certains redoutent que cette transmission de données aille à l'encontre de la loi en matière de respect de la vie privée.

Dans un communiqué publié lundi, la CEJ estime que «le gestionnaire d'un site internet équipé du bouton 'J'aime' de Facebook peut être conjointement responsable avec Facebook de la collecte et de la transmission à Facebook des données à caractère personnel des visiteurs de son site». Elle ajoute toutefois qu'il n'est, en principe, pas responsable du traitement ultérieur de ces données par le réseau. «Nous examinons attentivement la décision de la cour et travaillerons en étroite collaboration avec nos partenaires pour nous assurer qu'ils peuvent continuer à bénéficier de nos plugins sociaux et autres outils commerciaux en pleine conformité avec la loi», a déclaré Jack Gilbert, un des avocats de Facebook, dans un communiqué.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?