Publié le: 20/05/2019 @ 21:27:07: Par Nic007  Dans "Android "
AndroidHuawei Technologies a déclaré lundi qu'il allait continuer à fournir des mises à jour et des services après vente à tous les smartphones et tablettes de ses marques Huawei et Honor, à la suite d'un décret américain entré en vigueur vendredi plaçant le groupe chinois sur une liste noire. Selon Reuters, Google ne fournira plus de logiciels, de matériel informatique et de service technique à Huawei à l’exception des services disponibles en open source. Un porte-parole de Google a annoncé dans la foulée, sans entrer dans les détails, que l’entreprise “se conformait à l’ordre et examinait les conséquences”.

La décision des autorités américaines pourrait lourdement pénaliser la marque chinoise à l’étranger. Sur les 208 millions de téléphones écoulés par la marque en 2018, presque la moitié a été vendue en dehors de la Chine continentale. L’Europe, qui représente 29% de ses ventes, est le principal marché du groupe à l’international, selon les données du cabinet d’études IDC. Selon une source, avec l’entrée en vigueur du décret américain, Huawei ne pourra utiliser qu’une version publique d’Android et ne pourra pas accéder aux applications et services appartenant à Google.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?