Publié le: 18/03/2019 @ 19:53:24: Par Nic007  Dans "Social "
SocialDans les vingt-quatre heures qui ont suivi l’attaque contre deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, Facebook dit avoir supprimé à travers le monde 1,5 million de vidéos de la tuerie qui a fait 50 morts selon un nouveau bilan. Environ 1,2 million de ces vidéos ont été bloquées au moment de leur téléchargement, a précisé le réseau social.

L’auteur de la fusillade a diffusé les images du massacre sur Facebook pendant dix-sept minutes en utilisant une application utilisée par les amateurs de sports extrêmes, LIVE4, qui permet de diffuser en direct sur Facebook des images tournées à partir de caméras portatives. Ces premières images de la plus grande tuerie de masse de l’histoire de la Nouvelle-Zélande ont d’abord été postées sur Facebook, avant d’être partagées sur Twitter et YouTube et sur deux services appartenant à Facebook, WhatsApp et Instagram.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?