Publié le: 07/01/2019 @ 17:32:22: Par Nic007  Dans "Matériel "
MatérielHuawei Technologies a lancé lundi de nouvelles puces pour serveurs au moment où Pékin s'emploie à étendre ses capacités dans les semi-conducteurs et à réduire sa dépendance concernant les importations dans le secteur, notamment vis-à-vis des Etats-Unis. Avec la puce Kunpeng 920, conçue par sa filiale HiSilicon, Huawei dit vouloir se renforcer la conception de semi-conducteurs sans pour autant développer une activité propre de fondeur.

La nouvelle puce dédiée aux serveurs est gravée en sept nanomètres, dispose de 64 coeurs CPU et offre des performances bien supérieures tout en consommant en moins, poursuit Huawei. Elle est basée sur l'architecture d'ARM, la société britannique rachetée par le conglomérat japonais SoftBank Group, qui cherche à concurrencer Intel dans les puces pour ordinateurs et serveurs.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?