Publié le: 13/12/2018 @ 19:50:58: Par Nic007  Dans "Google "
GoogleDans une entrevue publiée mercredi par le Washington Post, quotidien détenu par Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, un autre « grand » de l'AI, Sundar Pichai estime que les entreprises actives dans ce domaine - qui promet une révolution de l'ampleur de la révolution industrielle - doivent en priorité mettre en place des règles éthiques régulant l'usage de ces nouveaux outils informatiques extrêmement puissants. « Réguler une technologie naissante est difficile, mais je pense que les entreprises devraient s'autoréguler », déclare M. Pichai.

L'argument n'est pas propre à la haute technologie et a été avancé de longue date par le secteur privé pour éviter toute ingérence de la puissance publique, arguant qu'il y avait un risque d'étouffer dans l'oeuf l'innovation. Les critiques de cette approche estiment au contraire que le conflit d'intérêts inhérent à cette approche est dangereux. M. Pichai affirme que Google a bien pris les devants. « C'est pour cela que nous avons fait beaucoup d'efforts pour essayer de mettre sur pied des principes en matière d'IA. Je ne dis pas que nous avons tout juste, mais pour nous il était important d'entamer un débat », dit-il.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?