Publié le: 10/12/2018 @ 19:02:58: Par Nic007  Dans "Droit "
DroitLa Commission européenne estime que le service de paiement mobile Apple Pay d’Apple n’est pas en situation de position dominante, a déclaré lundi la commissaire à la Concurrence ajoutant que les autorités européennes pourraient réexaminer le dossier en cas de plaintes formelles. Dans une interview accordée à Reuters, Margrethe Vestager a également souligné que Google et Amazon resteraient sur l’écran radar de la Commission européenne jusqu’à la fin de son mandat, prévu fin 2019.

Apple Pay, lancé en octobre 2014, est disponible dans 10 pays de l’Union européenne, dont la France, l’Italie, l’Espagne, la Suède et le Danemark. Ses détracteurs estiment que le groupe californien dispose d’un avantage indu sur les autres services de paiement par mobile grâce à la puce sans contact NFC intégrée dans l’iPhone qui est automatiquement associé à Apple Pay. L’autorité danoise de la Concurrence, saisie par le Conseil danois de la consommation, enquête sur le sujet.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?