Publié le: 27/09/2018 @ 21:37:12: Par Nic007  Dans "Economie "
EconomieL'internet y est lent et cher, la censure est omniprésente, mais le Turkménistan compte bien développer son équipe nationale de eSport, séduit par cette discipline en plein boom que les autorités ont découverte l'an passé. Pays d'Asie centrale riche en gaz qui compte parmi les plus fermés au monde, le Turkménistan est en train de former une sélection qui le représentera dans les compétitions internationales du genre sur des titres comme Dota 2, Counter Strike ou Hearthstone, de plus en plus suivies à travers la planète.

La discipline y était présentée en démonstration, les centaines de millions de dollars engendrés par la discipline ayant attiré l'oeil du Comité international olympique (CIO). Un test passé avec succès puisque le eSport deviendra en 2022 une discipline «médaillable» aux Jeux asiatiques de Hangzhou. Les autorités assurent que l'internet est utilisé par deux millions de Turkmènes, mais un abonnement avec une vitesse de 256 kilobits/seconde coûte autour de 190 manats par mois (46 euros) à Achkhabad, une somme inaccessible pour une grande partie de la population.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?