Publié le: 26/07/2018 @ 20:09:19: Par Nic007  Dans "Internet "
InternetMené par des individus isolés ou orchestré par des gouvernements autoritaires, le harcèlement en ligne des journalistes «se propage à l'échelle mondiale» et touche en particulier les femmes, dénonce Reporters sans Frontières (RSF) dans un rapport publié jeudi. L'ONG a documenté pendant six mois des dizaines de cas dans 32 pays pour établir ce rapport intitulé "Harcèlement en ligne des journalistes: quand les trolls lancent l'assaut". L'ONG dénonce «des campagnes de haine orchestrées par des régimes autoritaires ou répressifs comme en Chine, en Russie, en Inde, en Turquie, au Vietnam, en Iran, en Algérie, etc, mais aussi des campagnes de cyberharcèlement "lancées par des communautés d'individus ou des groupes politiques dans des pays dits démocratiques [...], voire même dans des pays très bien notés au classement mondial de la liberté de la presse, comme la Suède ou la Finlande".

Les cibles privilégiées des trolls sont "les journalistes d'investigation qui mènent des enquêtes dérangeantes à l'égard de régimes autoritaires ou de groupes politiques et criminels»" selon RSF, qui estime aussi que «les femmes journalistes sont les plus touchées par le cyberharcèlement». Ce harcèlement peut contraindre certains journalistes à quitter leur pays mais aussi à se censurer, souligne RSF, qui formule 25 recommandations à l'attention notamment des États et des plateformes «pour une meilleure prise en compte de ces nouvelles menaces numériques».
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?