Publié le: 06/07/2018 @ 23:40:38: Par Nic007  Dans "Social "
SocialMoins de trois mois après avoir suscité un tollé pour avoir fait interpeller deux clients noirs, la chaîne de cafés américaine a dû s'excuser et renvoyer un employé qui s'était moqué d'un bègue. L'incident remonte au 27 juin et s'est produit, comme celui avec les clients noirs mi-avril, dans un café de l'enseigne à Philadelphie. Tan Lekwijit, étudiant de la prestigieuse école de management Wharton, a relaté sur Facebook dimanche soir, photo à l'appui, les mésaventures de son ami Sam, qui bégaie.

Après avoir commandé un café, l'employé qui l'avait servi avait, comme c'est la coutume chez Starbucks, écrit son prénom sur le gobelet en carton. Sauf que, pour refléter son bégaiement, l'employé avait écrit «SSSAM», au lieu de Sam. Sam avait ensuite, toujours selon Tan Lekwijit, envoyé un email au service client de Starbucks, qui lui avait répondu avec un message standard d'excuses et une compensation de 5 dollars. Dans plusieurs tweets jeudi et vendredi, la chaîne a précisé avoir renvoyé l'employé en question.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?