Publié le: 08/05/2018 @ 19:19:11: Par Nic007  Dans "Sécurité "
SécuritéSelon une étude la société de cybersécurité F Secure, les cybercriminels de petit niveau se détournent actuellement du ransomware pour exploiter d'autres actions illégales comme le minage clandestin de cryptomonnaies. Certes, les attaques rançongiciels ont augmenté de 400% en 2017, mais cette progression est due essentiellement à la progression de WannaCry. Les autres attaques sont dans le même temps devenues moins fréquentes, note F Secure, en soulignant que WannaCry représentait fin 2017 l'essentiel des rapports de détection (9 rapports sur 10).

Le ransomware s'avère désormais sans doute moins rentable pour les cybercriminels, les utilisateurs ayant effectué des sauvegardes préventives de leurs données étant de plus en plus nombreux. Le minage clandestin, utilisant l'ordinateur d'un internaute à son insu, est beaucoup plus attrayant et sans doute moins risqué, estime-t-il.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?