Publié le: 07/05/2018 @ 18:19:55: Par Nic007  Dans "Droit "
DroitL'application Snapchat a décidé de se joindre à son tour au «Code de conduite» de l'Union européenne, dans lequel des acteurs majeurs d'internet s'engagent à lutter contre les propos haineux illégaux en ligne, a annoncé lundi la Commission européenne. Ces géants du secteur, Facebook, Twitter, YouTube et Microsoft avaient inauguré ce texte en mai 2016. Selon ce document, ils s'engageaient notamment auprès de l'exécutif européen à «avoir des procédures claires et efficaces pour examiner» en moins de 24 heures les signalements de «discours de haine illégaux» et à les supprimer si besoin. Ils ont été ensuite rejoints par le réseau social Instagram et le géant Google" dans cette démarche. L'objectif est de lutter plus efficacement contre les contenus illicites comme des propos racistes ou xénophobes par exemple.

La Commission européenne a indiqué qu'elle déciderait «dans les prochains mois» si la démarche volontaire du «Code de conduite» est suffisante ou s'il faut envisager de nouvelles règles contraignantes pour les acteurs d'internet. Dans un bilan dressé en janvier, l'exécutif européen a estimé que ces derniers tenaient «désormais de mieux en mieux leurs engagements à supprimer la majorité des discours haineux illégaux dans les 24 heures». Mais elle avait aussi regretté «l'absence de retour systématique d'informations aux utilisateurs».
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?