Publié le: 04/05/2018 @ 18:13:20: Par Nic007  Dans "Social "
SocialSur les pages Facebook des grands médias français, un commentaire sur dix contient des propos haineux, les politiques, personnalités médiatiques et journalistes étant particulièrement ciblés, selon une étude commandée par le Secrétariat d'État chargé du Numérique. Cette étude réalisée par Netino (Webhelp) porte sur l'analyse d'un échantillon de 10 870 commentaires publics publiés sur 24 pages Facebook de grands médias français pendant le mois de mars.

Selon ce panorama, près de la moitié des propos haineux (45,2%) relèvent de «l'agressivité générique» (exemple cité : «On s'en fout de cette merde»). Viennent ensuite les attaques contre les personnalités publiques qui représentent près d'un tiers des propos haineux (31,8%). Les attaques contre l'origine ethnique et la couleur de peau comptent pour 6,5%, la discrimination sociale représente 5,5% de ces commentaires et l'appartenance religieuse, notamment à l'Islam, cristallise 3,5% des propos haineux. Sexisme (1,6%), discriminations diverses (1,6%), discrimination régionale (1,5%), propos sur l'orientation sexuelle (1,2%) et discrimination physique (0,6%) viennent clore ce triste panorama.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?