Publié le: 06/04/2018 @ 18:38:46: Par Nic007  Dans "Economie "
EconomieArgyle Street Management, un fonds activiste basé à Hong Kong, opposé à la cession par Toshiba de sa division de semi-conducteurs un consortium emmené par le fonds Bain Capital, pousse Toshiba a revoir sa décision en faveur d’une cotation en Bourse. Si le fonds n’a pas précisé le montant de la participation qu’il détient dans le capital de Toshiba, il a en revanche que la cession devrait être renégociée sur la base d’une valorisation de 3.300 milliards à 4.400 milliards de yens, soit 30 milliards à 41 milliards de dollars, au lieu de des 2.000 milliards de yens (15,2 milliards d’euros) convenus. Toshiba devrait chercher à coter en Bourse sa filiale si le groupe emmené par Bain refuse un prix plus élevé, a-t-il ajouté dans un communiqué publié vendredi.

Toshiba peut annuler l’opération sans avoir à payer de pénalités dans la mesure où la cession n’a pas été bouclée avant la date limite fixée au 31 mars. De plus, cette cession ne s’impose plus comme une nécessité absolue, le conglomérat étant parvenu à lever 5,4 milliards de dollars auprès d’investisseurs étrangers, réduisant ainsi le risque d’une radiation de la Bourse de Tokyo.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?