Publié le: 04/04/2018 @ 22:18:23: Par Nic007  Dans "Droit "
DroitLa firme Cambridge Analytica a récupéré, via un questionnaire psychologique auquel ont répondu 270.000 personnes, les données de 87 millions -selon le nouveau chiffre annoncé par Facebook - de leurs amis en 2014. Cela a permis à la société britannique de se constituer une précieuse base de données avant d'être embauchée par l'équipe de campagne de Donald Trump. A l'époque, les applications autorisées par une personne avaient accès aux données de ses amis, ce qui explique le très grand nombre de personnes affectées au final. Cette option a été supprimée en 2014 mais le PDG, Mark Zuckerberg, a reconnu que le réseau social devait mieux contrôler lui-même l'usage des données par les applications tierces. Depuis ces révélations, qui font l'objet d'enquêtes et de plaintes des deux côté de l'Atlantique, le groupe est cloué au pilori et ne cesse de communiquer pour promettre davantage de transparence.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?