Publié le: 02/03/2018 @ 20:59:14: Par Nic007  Dans "Sécurité "
SécuritéLe 28 février dernier, les serveurs de GitHub ont subi une attaque par déni de service (DDoS) particulièrement redoutable : 1,35 Tbps au plus fort de la crise. Le service a été interrompu pendant quelques minutes seulement et les attaquants ont utilisé une nouvelle forme d'attaque qui repose sur le point faible du logiciel memcached. Présent sur les serveurs, cet outil enregistre des informations pour accélérer les requêtes du serveur en évitant d'interroger une base de données, mais mal configuré, il fait un excellent vecteur d’attaque en augmentant considérablement le nombre de requêtes envoyées à un serveur (jusqu'à 51.000 fois).
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?