Publié le: 05/02/2018 @ 19:23:57: Par Nic007  Dans "Justice "
JusticeLa Haute Cour de justice de Séoul, qui examinait en appel lundi la condamnation pour corruption de l‘héritier de Samsung, Jay Y. Lee, a décidé de le remettre en liberté après un an de détention. Le tribunal a réduit de moitié, à deux ans et demi, la peine de cinq ans de prison à laquelle Jay Y. Lee avait été condamné en première instance en août dernier, dans une affaire qui a parallèlement conduit à la destitution de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye. Il a ensuite suspendu l'application de cette peine, permettant à Jay Y. Lee de retrouver la liberté.

Cette décision devrait permettre en théorie à l'héritier de Samsung de reprendre ses fonctions au sein du groupe, dont celle d‘administrateur de Samsung Electronics. Cependant, selon le cabinet juridique Cho & Partners, Jay Y. Lee a interdiction de voyager en dehors de la Corée du Sud sans l‘autorisation d‘un juge. Les procureurs réclamaient quant à eux un alourdissement de sa peine à douze ans de prison.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?