Publié le: 05/02/2018 @ 19:11:34: Par Nic007  Dans "Economie "
EconomieBroadcom a relevé lundi son offre sur Qualcomm à plus de 121 milliards de dollars (97 milliards d'euros), en la présentant comme sa proposition "la meilleure et la dernière" pour pousser sa cible à négocier. Sous la houlette de son PDG Hock Tan, Broadcom cherche à bâtir un géant des semi-conducteurs pour capter les milliards de dollars qui vont être investis par les opérateurs télécoms dans les réseaux 5G. Le conseil d'administration de Qualcomm avait rejeté en novembre une première offre non sollicitée de Broadcom, de 103 milliards de dollars, en jugeant qu'elle sous-valorisait fortement l'entreprise.

Avec son offre améliorée à 82 dollars par action, Broadcom a conservé une part en numéraire identique à celle de la précédente offre, soit 60 dollars, mais a augmenté l'équivalent en titres à 22 dollars, contre seulement 10 auparavant. Cette proposition représente pour les actionnaires du spécialiste des semi-conducteurs pour smartphones une prime de 24% par rapport au cours de clôture de Qualcomm vendredi. Broadcom a dit être prêt à augmenter la part en numéraire si la transaction n'est pas finalisée dans l'année qui suivra un accord définitif. Il s'est également engagé à verser une indemnité de rupture "importante" en cas de refus des autorités de la concurrence de valider leur éventuel mariage. Elle pourrait atteindre jusqu'à 10 milliards de dollars, a rapporté la chaîne CNBC.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?