Publié le: 06/11/2017 @ 19:43:24: Par Nic007  Dans "Google "
GoogleGoogle doit encore s'améliorer pour bloquer efficacement les contenus illégaux ou la désinformation, a reconnu Matt Brittin, le patron européen du géant technologique qui s'est fait étriller au Congrès américain dans une enquête sur les ingérences russes pendant la campagne présidentielle.

«Nous avons étudié en profondeur comment notre système de vente de publicités a été utilisé pendant l'élection américaine et nous avons détecté un usage limité» par des entités liées à la Russie. «Deux comptes ont dépensé au total 4700 dollars en publicités, mais n'ont pas ciblé des catégories spécifiques, géographiques ou démographiques». «C'était relativement limité», a observé Matt Brittin. Néanmoins, a-t-il concédé, «toute désinformation est mauvaise et nous continuons d'étudier comment nous pouvons améliorer nos règles et la transparence».
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?