Publié le: 04/09/2017 @ 19:07:38: Par Nic007  Dans "Droit "
DroitDes propositions faites par Google à l'UE pour mettre fin à ses pratiques privilégiant son comparateur de prix "vont vraiment dans la bonne direction", a affirmé lundi la Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager. Fin juin, elle avait infligé au géant américian une amende record de 2,42 milliards d'euros pour avoir abusé de position dominante dans la recherche en ligne afin de favoriser son comparateur de prix "Google Shopping". Dans quasiment tous les pays européens, le moteur de recherche Google détient une part de marché supérieure à 90%. La commissaire danoise a toutefois souligné qu'il fallait regarder "un peu plus en profondeur" la lettre que Google lui avait transmise mardi dernier avant de se prononcer complètement.

Si les remèdes proposés par Google sont jugés suffisants, le groupe américain a jusqu'au 28 septembre pour les mettre en oeuvre. Faute de quoi, l'entreprise sera soumise à des astreintes pouvant atteindre 5% du chiffre d'affaires moyen réalisé quotidiennement au niveau mondial par Alphabet, société mère de Google. Mais, il se peut aussi que la Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, demande à Google certaines améliorations, ce qui repousserait alors le date limite pour mettre en oeuvre les solutions.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?