Publié le: 01/09/2017 @ 18:59:35: Par Nic007  Dans "Economie "
EconomieLe directeur général de Western Digital a présenté des excuses à son homologue de Toshiba pour les tensions provoquées par les poursuites judiciaires intentées par l‘entreprise américaine à l‘encontre de son partenaire japonais dans leur co-entreprise de mémoires qui visaient à empêcher ce dernier de céder cet actif à des concurrents, montre un courrier daté du 11 août que Reuters a pu consulter.

S‘il n‘est pas possible de déterminer dans l‘immédiat les conséquences de ce courrier sur l’évolution des relations entre les deux groupes, ils ont cependant accepté mi-août de surmonter leur différend et d‘entrer dans le vif du sujet. Dans son courrier, Steve Milligan précise que Western Digital a également proposé de détenir des obligations convertibles de la filiale de mémoires Toshiba Memory Corp (TMC) et n‘aurait ni droits de vote, ni sièges au conseil d‘administration. Une manière de rassurer les autorités japonaises.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - PhotOsez  - Votre publicité sur informaticien.be ?