Publié le: 12/07/2017 @ 18:33:17: Par Nic007  Dans "Droit "
DroitDes utilisateurs de Twitter ont annoncé mardi avoir intenté une action en justice contre le président américain, Donald Trump, qu'ils accusent d'enfreindre la liberté d'expression après s'être vus interdire l'accès à son compte, a annoncé l'organisation Knight First Amendment Institute. Cette organisation estime que le président Trump et son service de communication "enfreignent le premier amendement" (de la Constitution américaine) en bloquant l'accès d'utilisateurs au compte Twitter @realDonaldTrump parce qu'ils ont critiqué le président ou sa politique.

Selon l'organisation basée à l'université new-yorkaise de Columbia, la Maison Blanche utilise ce compte personnel "pour faire des annonces officielles, défendre les décisions et les actions officielles du président, rendre compte des rencontres avec des dirigeants étrangers et promouvoir les positions du gouvernement sur la couverture santé, l'immigration, les affaires étrangères et d'autres sujets". En conséquence, affirme-t-elle, c'est un "forum public" au sens du premier amendement, "ce qui veut dire que le gouvernement ne peut pas en exclure des gens, simplement à cause de leurs opinions".
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - PhotOsez  - Votre publicité sur informaticien.be ?