Publié le: 15/09/2023 @ 14:06:01: Par Nic007 Dans "Apple"
AppleCes derniers jours, il y a eu quelques nouvelles sans rapport, qui ont toutes deux l'iPhone comme protagoniste , même si Apple aurait certainement préféré ne pas être au centre de l'histoire dans cette affaire. Commençons par la France, qui a interdit l' iPhone 12 pour avoir prétendument dépassé la limite de rayonnement tolérée par la loi. Apple devra non seulement retirer les iPhone 12 du marché mais aussi modifier ceux déjà vendus . En effet, selon des tests menés par l'agence française, les utilisateurs de l'iPhone en question absorberaient 5,74 watts par kg avec l'iPhone 12 en contact direct avec leur corps, bien au-dessus de la limite européenne de 4 watts par kg. Selon le ministre français de l'Economie numérique, une mise à jour logicielle devrait suffire à résoudre le problème, sans qu'il soit nécessaire d'intervenir sur le matériel. Apple a évidemment contesté les conclusions des autorités françaises, mais l'affaire est toujours en cours, à tel point que la société de Cupertino a également ordonné un silence de précaution envers son personnel technique envers les clients , selon ce qui a été rapporté par Bloomberg . En tout cas, c'est une nouvelle ces dernières minutes , Apple a décidé de procéder à la mise à jour logicielle en question, et le gouvernement français a salué la nouvelle, se déclarant prêt à la tester immédiatement après sa sortie. En attendant, à la suite de ce qui s'est passé en France, la Belgique mènera également des analyses sur le sujet. Et c’est peut-être justement pour éviter un effet boule de neige qu’Apple a agi si rapidement.

En Chine, cependant, on parle d' interdire les iPhones , n'importe quel iPhone, aux fonctionnaires au bureau, évidemment pour contrer d'éventuelles actions d'espionnage de la part des Américains (comme le rapporte le WSJ ). Il s'agirait d'une décision aux conséquences très lourdes pour Apple, pour qui la Chine est le troisième marché mondial , représentant 18 % de son chiffre d'affaires total en 2022 . Pour le confirmer, Apple a perdu 200 milliards de capitalisation en seulement deux jours. Un démenti générique viendrait alors d'un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, comme le rapporte le New York Times , mais l'attitude des marchés est encore très prudente, et l'affaire reste floue car des copies sont toujours parues dans le Times d'avis demandant Les fonctionnaires chinois doivent utiliser des smartphones non étrangers. Il n'y a probablement pas encore eu d'imposition, mais seulement des indications non contraignantes . Après tout, la guerre commerciale froide entre la Chine et les États-Unis se déroule également de cette manière.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Informaticien.be - © 2002-2023 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?