Publié le: 02/04/2021 @ 21:39:59: Par Nic007  Dans "Justice "
JusticeAux États-Unis, le géant de l'informatique Apple s'attend au prochain recours collectif. Un grand groupe d'utilisateurs concernés autour de Mahan Taleshpour a accusé la société de vendre sciemment des MacBook défectueux en relation avec le soi-disant bogue Flexgate. Comme l'a rapporté le côté de Macrumor , le juge Edward Davila s'est maintenant rangé du côté de la partie lésée et a rejeté la motion de rejet d'Apple. La procédure se poursuivra en conséquence. Selon Davila, Apple a dû tester les MacBook Pro avant leur mise en vente et avoir remarqué la vulnérabilité dans le processus. L'erreur appelée Flexgate est perceptible dans un éclairage initialement irrégulier du panneau d'affichage, ce qui peut finalement conduire à une panne totale de l'écran. Apple a sciemment vendu le MacBook Pro 2016 avec un câble d'affichage trop faible et qui aurait dû prévoir le défaut.

Surtout, les plaignants accusent Apple de gérer la situation avec malveillance. Selon Taleshpour, Apple a même tenté de dissimuler Flexgate après un refus constant, car les messages pertinents avaient été supprimés du forum d'aide de l'entreprise. Le tribunal considère cette accusation comme une preuve supplémentaire possible qu'Apple devait être au courant du problème et continuer à produire et vendre les appareils correspondants. Avec la sortie du MacBook Pro en 2018, Apple s'est attaqué au problème supposé inconnu. Dès lors, un câble d'affichage plus long et plus résistant a été installé. Un programme d'échange a également suivi - mais seulement après des critiques publiques massives et une pétition signée par 15 000 personnes touchées. Cependant, la société californienne se défend avec véhémence contre l'allégation d'avoir délibérément vendu des appareils défectueux. Taleshpour, par exemple, a acheté son MacBook Pro en 2017 et l'a utilisé pendant trois ans avant même que l'erreur ne se produise. Les tests avant la vente n'ont pas pu montrer une telle erreur à long terme, dit Apple. Les allégations seraient fondées sur de fausses hypothèses plutôt que sur des faits concrets.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Informaticien.be  - © 2002-2021 Akretio SPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?