Publié le: 13/08/2019 @ 20:30:35: Par Nic007  Dans "Sécurité "
SécuritéS'agissant des logiciels malveillants ou des virus dans le domaine technologique, les premières choses qui nous viennent à l'esprit sont les PC et les smartphones . Pourtant, de nombreux produits peuvent être attaqués par des logiciels malveillants et apparemment, même les caméras ne sont pas épargnées. Eyal Itkin, expert en sécurité informatique chez Check Point Software Technologies, a découvert qu'il était possible d'exploiter le protocole de transfert d'images , la méthode par laquelle les images sont échangées d'un périphérique à un autre, pour transférer des logiciels malveillants vers l'appareil photo.

Plus précisément, Itkin a réussi à infecter, via une connexion Wi-Fi , un Canon EOS 80D avec un ransomware , chiffrant ainsi toutes les photos sur la carte de l'appareil photo. Profitant de ce mode opératoire, un attaquant pourrait bloquer l'accès aux photos et demander une rançon pour l'utilisateur concerné. Check Point collabore avec Canon depuis mars dernier pour résoudre ce problème et les premiers correctifs seraient déjà disponibles. Cependant, on ne peut exclure que ce type de faille affecte d'autres marques, car le protocole de transfert d'images est utilisé sur un grand nombre de caméras. Pour le moment, il est préférable d' éviter d' utiliser le transfert sans fil sur des réseaux non fiables.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?