Publié le: 13/06/2019 @ 19:35:21: Par Nic007  Dans "Logiciels "
LogicielsLe groupe chinois Huawei Technologies, placé sur une liste noire par Washington, a demandé l'enregistrement de son système d'exploitation "Hongmeng" en Europe et dans au moins neuf autres pays, montrent les données de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). Les sanctions américaines empêchent Huawei de travailler notamment avec Alphabet, la maison mère de Google, dont le système d’exploitation Android équipe la plupart des smartphones, y compris ceux du groupe chinois.

Huawei dispose d’un système d’exploitation de secours au cas où il ne pourrait plus utiliser les logiciels en provenance des Etats-Unis, avait déclaré Richard Yu, directeur général de la division grand public du groupe, lors d’un entretien accordé au quotidien allemand Die Welt cette année. Le groupe chinois n’a pas encore dévoilé en détail son système d’exploitation Hongmeng, mais sa demande d’enregistrement montre qu’il souhaite l’utiliser pour des appareils allant des smartphones aux ordinateurs portables en passant par les robots et les téléviseurs.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?