Publié le: 11/03/2019 @ 19:46:33: Par Nic007  Dans "Sécurité "
SécuritéDes pirates iraniens ont mené depuis deux ans des cyberattaques contre des milliers d'individus et plus de 200 entreprises à travers le globe, faisant des centaines de millions de dollars de dégâts, affirme le Wall Street Journal, citant Microsoft. La campagne des pirates informatiques a permis d'effacer des données sur des ordinateurs ou de voler des secrets touchant des entreprises de nombreux secteurs en Arabie saoudite, en Allemagne, en Grande-Bretagne, mais aussi en Inde et aux États-Unis, selon le quotidien des affaires.

Le géant informatique a réussi à remonter jusqu'à la source des attaques, un groupe qu'il appelle Holmium. Certaines d'entre elles ont été exécutées par une cellule appelée APT33. Microsoft n'est pas le seul à montrer du doigt les capacités iraniennes en matière de cyberattaques. Les spécialistes estiment que la république islamique fait tout pour être parmi les toutes premières puissances cyber, avec la Russie, la Chine, mais aussi les États-Unis. Microsoft a précisé que les attaques - si elles ont aussi touché des cibles européennes et américaines - ont surtout visé le Moyen-Orient, où l'Iran est très engagé dans les guerres du Yémen et de Syrie.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?