Publié le: 06/08/2018 @ 19:20:17: Par Nic007  Dans "Internet "
InternetLe groupe internet russe Mail.Ru, propriétaire de deux réseaux sociaux (VKontakt et Oddnoklassniki) parmi les plus populaires en Russie, s'est inquiété lundi des condamnations judiciaires d'internautes ayant «aimé» ou partagé des contenus jugés extrémistes par les autorités, réclamant que la loi soit assouplie. Au nom de la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme, la pression n'a cessé de monter sur l'internet russe lors du précédent mandat de Vladimir Poutine, une manière selon des analystes de maîtriser le débat politique et de faire taire les voix trop critiques.

"Nous observons que, dans plusieurs régions de notre pays, lancer des poursuites judiciaires pour des "likes" et des "partages" sur les réseaux sociaux devient une pratique populaire", a déclaré le groupe dans un communiqué. Or "les actions des forces de l'ordre ne correspondent, souvent, clairement pas à la menace potentielle (...) Nous sommes convaincus que la loi et son application doivent être changées. Nous considérons nécessaire d'amnistier les personnes condamnées injustement", a ajouté le groupe, appelant à "décriminaliser ce genre d'affaires", traitées avec "une sévérité sans fondement".
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?