Publié le: 14/06/2018 @ 17:37:52: Par Nic007  Dans "Sécurité "
SécuritéDans un rapport sur la cyberdéfense publié mercredi, sans valeur législative, le Parlement européen demande "un examen complet des équipements logiciels, informatiques et de communication, ainsi que des infrastructures utilisées dans les institutions afin d'exclure les programmes et appareils potentiellement dangereux et d'interdire ceux qui ont été confirmés comme malveillants, comme Kaspersky Labs".

La société russe de sécurité informatique se dit "forcée de geler la coopération" avec des organisations européennes dont Europol, à la suite de la publication du rapport. "Nous avons protégé l'UE pendant vingt ans en travaillant avec les forces de l'ordre, permettant de nombreuses arrestations de cybercriminels", s'est insurgé Evguéni Kaspersky, critiquant une "décision sans précédent" qui facilite "la cybercriminalité en Europe".
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?