Publié le: 13/04/2018 @ 19:48:24: Par Nic007  Dans "Justice "
JusticeBackpage.com, site américain de petites annonces récemment fermé car accusé de favoriser la prostitution de mineurs, a plaidé coupable de trafic d'êtres humains, a annoncé jeudi le ministère américain de la Justice. La plateforme, parfois présentée par ses détracteurs comme le premier site de prostitution du monde - même si, parmi ses millions de petites annonces, beaucoup ne concernent pas la prostitution - avait été brutalement fermée le 6 avril par les autorités fédérales, et sept de ses responsables inculpés.

Dans un accord de plaider-coupable, conclu avec les autorités judiciaires, le PDG de l'entreprise, Carl Ferrer, a reconnu que lui et les deux co-fondateurs du site, Michael Lacey et James Larkin, avaient mis au point un dispositif de «modération» des annonces afin que la promotion de la prostitution y soit moins explicite. Pour autant, a admis M. Ferrer, ces modifications «ne changeaient rien à la nature essentielle du service illégal» proposé dans les annonces. Les autorités fédérales reprochent à Backpage d'avoir blanchi une partie des 500 millions de dollars de revenus générés par les relations sexuelles tarifées.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?