La mauvaise gestion des données serait responsable de pertes annuelles allant jusqu’à 20 millions
Publié le 11/06/2019 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Baar, Suisse, 11 juin 2019 – Depuis 10 ans, on assiste à l’explosion du volume des données. Le rythme effréné de croissance et de prolifération des données est tel que, d’ici 2025, plus de 175 zettaoctets de données devraient être générés chaque année, soit presque deux tiers de plus qu’en 2018[1]. Les entreprises doivent assurer la gestion et la protection de ces données, où qu’elles soient hébergées. Or, les derniers résultats d’une étude publiée par Veeam® Software, le leader des solutions de sauvegarde pour la gestion des données dans le cloud (Cloud Data Management™), révèlent que 73% des entreprises reconnaissent ne pas être capables de répondre aux exigences des utilisateurs en matière d’accès continu aux données et aux services, coûtant à l’entreprise moyenne 20 millions de dollars chaque année. Ces chiffres illustrent les conséquences dévastatrices que peuvent avoir les temps d’arrêt en termes de chiffre d’affaires, de productivité et de confiance des clients. Néanmoins, l’étude souligne les efforts mis en œuvre par les entreprises pour pallier ce problème, notamment en matière de gestion intelligente des données dans le cloud, que près des trois quarts des entreprises (72%) envisagent d’adopter, le plus souvent en exploitant les capacités du cloud hybride, pour garantir leur succès et tirer davantage parti de leurs données.

Dans le cadre de l’édition 2019 du rapport Veeam Cloud Data Management Report, plus de 1500 dirigeants et responsables informatiques de 13 pays différents ont été interrogés. L’étude montre que les répondants sont conscients de l’importance de la gestion des données pour la réussite de leur entreprise, soulignant l’amélioration de la productivité sur le court terme, et le potentiel en matière de transformation de leur activité dans le futur.

« Nous vivons à une époque gouvernée par les données, et il est temps pour les entreprises de se réveiller et de faire le nécessaire pour protéger les leurs. La gestion des données doit permettre aux entreprises d’assurer leur disponibilité et d’exploiter leur valeur pour améliorer la performance. Il ne s’agit plus d’un luxe mais d’une nécessité. Celles qui parviendront à gérer efficacement leurs données bénéficieront d’opportunités et d’un avantage concurrentiel importants. La disponibilité des données d’entreprise est un enjeu qui mérite réflexion. Si vous ne pouvez pas affirmer avec certitude qu’elles seront toujours disponibles, c’est qu’il est temps de prendre des mesures. Selon notre étude, nombreuses sont les entreprises qui n’agissent pas assez rapidement », déclare Ratmir Timashev, co-fondateur et vice-président exécutif (EVP), ventes et marketing chez Veeam.

Les entreprises cherchent à tirer profit de la puissance de technologies comme le cloud, ou le cloud hybride, le Big Data, l’intelligence artificielle, et l’IoT pour assurer leur succès ; la moyenne des investissements dans ces technologies de transformation pour chaque entreprise en 2019 devrait atteindre 41 millions de dollars. Pour près de la moitié des répondants, la protection des données est essentielle pour rentabiliser ces investissements. De manière alarmante, seulement 37% des entreprises indiquent avoir confiance dans leurs solutions de sauvegarde actuelles, tandis que la majorité (73%) reconnaît qu’elles ne sont pas en mesure de satisfaire les exigences de leurs utilisateurs. Cela représente un obstacle à l’adoption d’outils et de processus permettant de dégager un avantage commercial, même si, pour les dirigeants, des efforts sont nécessaires. Plus de la moitié des personnes interrogées cherchent à déployer des solutions de gestion intelligente des données et des solutions multi-cloud à travers l’entreprise afin de remédier à ces carences.

Les avantages pouvant découler du déploiement d’initiatives numériques sont nombreux, et les entreprises attribuent chacune en moyenne 124 millions de dollars de chiffre d’affaires additionnel à ces initiatives chaque année. Ces résultats mettent néanmoins en lumière les disparités qui existent dans l’adoption du numérique à travers le monde. Certaines puissances économiques comptant parmi les plus grandes au monde risquent d’avoir du retard à rattraper en matière d’investissement dans l’innovation numérique. 41% des entreprises japonaises et 48% des entreprises brésiliennes décrivent leur gestion des données comme mature, contre seulement un peu plus de 25% des entreprises en France et en Allemagne, et seulement 11% des entreprises au Royaume-Uni. De manière plus critique, le changement ne semble pas être à l’ordre du jour, puisque les entreprises japonaises et brésiliennes comptent respectivement investir en moyenne 105 et 73 millions de dollars dans la gestion intelligente des données au cours des 12 prochains mois, soit nettement plus que la moyenne des investissements attendue par les entreprises au Royaume-Uni (14 millions de dollars), en Chine (17 millions de dollars) et aux Etats-Unis (38 millions de dollars).

Ratmir Timashev ajoute : « Nous assistons aujourd’hui à l’émergence d’une course au numérique à l’échelle mondiale, mais certaines des puissances économiques les plus développées risquent de se retrouver à la traîne. Il est essentiel que les entreprises posent les bonnes bases en matière de numérique, de manière à gérer intelligemment leurs données et assurer leur avenir. Pour y parvenir, elles doivent unir leurs forces en interne, l’IT travaillant en collaboration avec les métiers pour relever ces défis culturels et de compétences. »

Améliorer l’intelligence d’entreprise

L’édition 2019 du rapport Veeam Cloud Data Management Report révèle que les entreprises sont en voie de devenir plus intelligentes, grâce aux technologies comme la gestion des données dans le cloud et l’intelligence artificielle qui leur permettent d’obtenir une vision en temps réel de l’ensemble de l’activité de l’entreprise et d’agir intelligemment sur la base de ces informations.

Parmi les entreprises qui ont pris cette voie, l’étude met en évidence quatre composantes communes à l’échelle mondiale :

Le cloud : La gestion des données dans le cloud est une composante clé pour parvenir pleinement à une gestion intelligente des données. Les trois quarts des entreprises indiquent utiliser des plateformes SaaS. Beaucoup ont recours au cloud pour leur service de sauvegarde et de restauration : 51% utilisent la sauvegarde en mode Back-up-as-a-Service (BaaS) et 44% font appel à la reprise après incident en mode SaaS (DRaaS). Les leaders reconnaissent clairement les avantages du multi-cloud et de l’approche hybride. Parmi les raisons principales de ce choix, les coûts, la fiabilité, et la sécurité des données dans le cloud.
Les compétences : Les entreprises doivent renforcer leurs compétences afin de s’assurer que les employés puissent tirer parti des informations fournies par les données et utiliser les nouvelles technologies au fur et à mesure de leur déploiement. 9 entreprises sur 10 considèrent que la montée en compétences numériques de leurs employés est un élément vital à leur succès dans ce domaine.
La culture d’entreprise : Il est capital de développer une culture d’adaptation et de sensibilité aux nouvelles technologies afin que les collaborateurs évoluent avec l’entreprise. Deux tiers des répondants sont convaincus que la culture d’entreprise doit être plus ouverte aux nouvelles technologies et mieux les accepter.
La confiance : Les entreprises doivent créer un sentiment de confiance vis-à-vis de leurs compétences numériques, en s’appuyant sur une base solide de données. À l’heure actuelle, seulement un quart des répondants se disent pleinement confiants dans leur capacité à répondre aux défis du numérique.

La nécessité d’agir maintenant ressort clairement de l’édition 2019 du Veeam Cloud Data Management Report. Il faut, pour commencer, une base numérique solide garantissant que les données sont sauvegardées et toujours disponibles. Grâce à cela, les entreprises peuvent sereinement déployer de nouvelles initiatives numériques, exploitant leur valeur commerciale et leur avantage concurrentiel aujourd’hui et dans l’avenir, et tirer parti du potentiel de la gestion des données dans le cloud.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?