Une approche centrée sur l'humain pour exploiter tout le potentiel commercial de l'intelligence artificielle
Publié le 05/12/2018 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
L’intelligence artificielle (IA) est partout et nulle part. Si cette technologie a rapidement abandonné l'ésotérisme des laboratoires pour parvenir à une pleine acceptation, ses contributions à long terme pour les entreprises ne sont pas encore manifestes. L’IA constitue sans doute l’aventure la plus incroyable de notre époque, mais ses retombées commerciales ainsi que sa mise en place demeurent encore nébuleuses. Par ailleurs, elle continue d'inquiéter les salariés quant à ses implications sur leur emploi.

Sans la transparence, la confiance et la personnalisation, ses trois piliers essentiels, l’IA se traduira par un échec. Ainsi, seules les entreprises impliquant les parties prenantes intervenant tout au long de la chaîne de valeur, pourront tirer pleinement parti des atouts de l’IA. Les organisations devront en effet adopter une approche centrée sur l’humain et éthiquement éclairée. Cette dernière devra s'attacher à promouvoir les capacités créatives, émotionnelles et constructives des êtres humains en y associant la vitesse, la précision et la portée de l’intelligence artificielle. L’humain et la machine offriront ainsi ce qu’ils ont de meilleur.

La personnalisation est devenue un facteur de différenciation dans de nombreux secteurs d'activité. Mais elle impose de recueillir, d’analyser et de comprendre un grand nombre de données, face auxquelles une entreprise peut se trouver rapidement submergée. Pour l’IA, plus le nombre de données est important plus celle-ci sera efficace car elle pourra réaliser des interprétations réfléchies qui contribuent aussi bien à la prise de décision qu'à la détection des failles de sécurité. Ce n’est qu’en amenant l’IA à travailler d’une façon susceptible d'apporter véritablement des atouts à l’organisation, et ce avec un niveau de personnalisation extrêmement poussé, tout en renforçant la transparence et la confiance avec les principales parties prenantes clés, que ses contributions en faveur de l’entreprise seront quantifiables et formatrices.

Voici quelques actions concrètes destinées à mettre en place une IA efficace au sein d'une entreprise :

Tout d’abord, aborder l’IA en restant centré sur l’humain. Car, au final, toute décision d’une organisation est un pari sur le comportement humain. Il faut commencer par comprendre ce qu'attendent les gens et les méthodes qu’ils sont susceptibles d’utiliser pour atteindre le résultat recherché. L’IA doit renforcer et non remplacer les idées et les expériences humaines.
Deuxièmement, il est crucial de se contrer sur l'augmentation et l'accélération de la valeur de l’entreprise. Il est facile de mener quelques scénarios tests concernant l'IA, puis de conclure à leur réussite. Mais le scaling et le déploiement rapides de cette technologie nécessitent une vision stratégique qui fasse progresser l’intelligence artificielle au sein de toute l’organisation. Cela requiert également une sensibilité aux changements qu'elle implique pour chacun : consommateurs, salariés et dirigeants. L'échelle et la vitesse de déploiement de l’IA signifient que le code est construit en sachant ce qui compte véritablement au niveau humain.
Enfin, il faudra s’assurer que le déploiement de l’IA s’effectue avec un contrôle strict de ses intentions et de ses actions, du point de vue de l'éthique et de la gouvernance, tout en veillant à ce que ses opérations continues soient transparentes et méritent une réelle confiance des parties prenantes.

L’IA ne sera un succès que dans la mesure où les entreprises adopteront une approche centrée sur l’humain. Lors des premières réflexions menées par les organisations au sujet de leurs besoins en matière d’IA, les sociologues peuvent jouer un rôle essentiel en apportant leur point de vue sur les comportements entre l’organisation et ses parties prenantes. Pour anticiper les attentes de ceux qui bénéficieront de l’IA, chaque système doit être compris et conçu en termes de besoins humains, qu’il s’agisse d’une application grand public, d'un site Internet administratif destiné à des employés, ou du suivi de la conformité et de la réglementation.

« Même les interactions de machine à machine nécessitent une compréhension des bénéfices humains afin de hiérarchiser des critères tels que le coût, la fiabilité et la rapidité, a déclaré Sanjiv Gossain, European Head of Cognizant Digital Business. L'approche la plus intelligente consiste à regarder au-delà des processus technologiques traditionnels afin d'envisager l’IA comme une nouvelle façon de penser et d’agir qui peut transformer radicalement la capacité de l’entreprise à personnaliser ses offres, ses services et les expériences clients ».

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?