Utilisateur   Mot de passe  
Informaticien.be  - Derniers blogs actifs  - Liste des blogs
Bulle
Blog de course
A lire avant
Catégories
13/09/2007 @ 16:57:58: Envie de me faire un peu plaindre...
Ben voilà, aujourd'hui ce n'est vraiment pas la joie :maltete:

Je suis arrivée au boulot fatiguée mais en forme, puis ma petite santé s'est progressivement dégradée au cours de la journée. J'ai recommencé à avoir mal aux reins, (bizarre, vu que j'ai refait un traitement cette nuit, et qu'hier je n'avais pas mal... on dirait qu'il fait l'effet inverse :kiki: ).
Maintenant, j'ai aussi mal à la tête, envie de :vomi: et je sens la fièvre qui arrive (c'est pour tenir compagnie à zion :wink: ).

Je ne suis donc plus bonne à rien point de vue boulot, car mes nuits peu harmonieuses n'arrangent rien à la fatigue physique et je commence à sérieusement battre le beurre avec mes lecteurs ! Heureusement, ils sont assez tolérants car visiblement, ils voient bien que je n'en mène pas large :grin:
Bref, j'ai donc décidé de commun accord avec moi-même d'avancer le début de mon congé de maternité de quelques jours et de débuter le 18 septembre au lieu du 21.
Ce qui veut dire qu'il me reste à travailler demain, vendredi, et samedi matin, avant de profiter pleinement d'un repos que j'estime bien mérité !
Et j'avoue que je me réjouis de rester un peu à la maison :wink:


Par contre, on vient d'apprendre une chose qui me révolte : c'est que l'administration communale n'a pas l'intention de me remplacer pendant mon incapacité de travail ! "restriction budgétaire" que ça s'appelle :angry:

Je trouve cela inadmissible à plusieurs égards.
D'abord, je n'apprécie guère le double discours qui leur fait tirer une tête de 10 pieds de long quand je leur annonce ma grossesse, pour ensuite retourner leur veste et faire du profit sur mon dos.

Ensuite, c'est prendre mes collègues en otage d'une certaine manière : moi, je n'en pâtirai pas puisque je ne serai pas là, mais elles, qui n'ont rien demandé, vont devoir tourner avec une personne en moins sans aucune raison.

En outre, décider de ne pas me remplacer pendant plus de 3 mois revient à dire que mon travail est quelque part superflu, s'il n'est pas nécessaire de trouver quelqu'un d'autre pour le faire.
De plus, cette restriction budgétaire se fait en parallèle d'une allocation d'un budget à du matériel informatique destiné aux lecteurs et pour lequel
1. nous n'avons fait aucune demande;
2. nous n'avons pas de place ni de formation appropriée. Bonjour la cohérence !
Dans l'intervalle, à la commune, ils ont quand même trouvé le budget nécessaire pour engager un universitaire comme "consultant en aménagement du territoire".

Ajoutons à cela que, suite à un coup de gueule de la part de ma chef vis-à-vis du Collège qui a pris la décision, la secrétaire communale a répondu qu'on pourrait peut-être nous mettre en remplacement, une enseignante enceinte écartée pour raisons médicales. Ce qui ne résoud rien, étant donné qu'on va mettre 2 mois à la former. En plus, cela équivaut à dire que ma formation de bibliothécaire c'est de la gnognotte, puisque la personne qui me remplacerait n'a aucune idée du fonctionnement interne d'une bibliothèque mais serait malgré tout aussi compétente...
(sans oublier qu'une femme enceinte, c'est pas fiable, je suis bien placée pour le savoir :ça tombe malade, ça peut pas porter les livres, c'est parfois mis au repos forcé, bref que du bonheur).

Quoi ?

Ouais, ça va, j'ai fini de cracher ma haine :dawa:

Mais qu'est-ce que ça fait du bien !
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?