New Pokémon Snap
Publié le 09/05/2021 Dans Nintendo Switch
Il était une fois.

Le boom que Pokémon a représenté à la fin du XXème siècle a conduit ses créateurs (Game Freak, The Pokémon Company et Nintendo) à étendre la franchise à de multiples domaines au-delà des jeux de la saga principale. Ces idées ont donné naissance à Pokémon Snap de HAL Laboratory, qui est sorti au début de 1999. Aujourd'hui, vingt-deux ans plus tard, et contre toute attente, nous avons de la chance, car le deuxième volet de la franchise est parmi nous. Le jeu nous emmènera dans la mystérieuse région de Lentis, un petit archipel qui abrite des centaines de Pokémon de tous types, formes et générations. Après avoir choisi un des personnages prédéfinis et sélectionné notre nom, nous rencontrerons le professeur Miroir. Il est chargé d'enquêter sur une vieille légende racontée par les habitants de ces îles. Cette histoire raconte qu'à Lenyis, certains Pokémon subissent un léger changement connu sous le nom de Lumina. Cette caractéristique unique à cette région fait que les Pokémon brillent de mille feux, ce qui les rend encore plus puissants. Un facteur qui semble suspicieusement lié aux événements qui ont eu lieu sur ces mêmes terres il y a des centaines d'années, lorsqu'une météorite se dirigeant droit vers les îles a été repoussée par une force mystérieuse. Ce sera à nous de trouver ces mystérieux Pokémon Lumina et de découvrir ce qui est vrai dans cette ancienne légende. Le professeur Miroir sera accompagné de deux jeunes assistants : Rita et Lloyd, qui vont nous aider avec quelques tutoriels et donner un peu plus d'épaisseur à l'intrigue. Comme vous pouvez le deviner, l'histoire, bien qu'intéressante surtout dans la dernière partie, met beaucoup de temps à démarrer et est racontée de manière très interrompue, ce n'est qu'une excuse pour nous emmener dans toute la région. Les personnages manquent d'accroche et sont génériques au maximum. Il n'y a pas grand-chose à dire sur ce point.

Abordons maintenant le point le plus important de tout le titre : le gameplay. Pour ceux d'entre vous qui n'ont pas joué au titre original sur Nintendo 64, il faut expliquer que ce jeu est complètement différent de la ligne principale de la série. Il n'y a pas de combat, pas de pokéballs, pas d'exploration... Notre tâche dans ce jeu sera de prendre des photos. On quitte le genre RPG pour le shooter sur rails. Notre personnage chevauchera le Neo-One, un véhicule ingénieux qui nous permettra de nous déplacer sur les différentes cartes à l'abri de tout danger. Le jeu est divisé en différents scénarios, écrans, niveaux... peu importe comment vous voulez les appeler. Chacune d'entre elles possède son propre environnement, sa propre météo, son propre temps et donc ses propres Pokémon. Dans chaque niveau, nous aurons un chemin prédéfini d'un point A à un point B (appelé "rail", d'où le genre) le long duquel le Neo-One nous emmènera. Nous pouvons tourner à 360º, mais nous ne pouvons pas nous déplacer ou diriger le parcours, notre seule tâche est d'être prêt avec l'appareil photo pour prendre le meilleur cliché possible. Notez que dans certains scénarios, il y aura des chemins qui bifurqueront et nous pourrons choisir lequel prendre à chaque tentative. Nos options avec la caméra seront les plus simples que l'on puisse imaginer, nous pouvons simplement la tourner et la pointer où nous voulons et zoomer. Pour accompagner notre caméra, nous aurons d'autres gadgets et améliorations que nous obtiendrons au fur et à mesure de la progression du je. A certains moments des niveaux, nous devrons analyser l'environnement avec le Radar, soit pour recueillir des informations dont le professeur a besoin pour ses recherches, soit pour révéler la position d'un Pokémon bien caché. Les Pommes peuvent être lancées sur les Pokémon pour qu'ils les mangent ou simplement pour attirer leur attention. Il s'agit d'un élément à garder à l'esprit lorsqu'il s'agit de noter les photos, ce que nous ferons plus tard. Chaque île de l'archipel possède son propre Orbe. Ces orbes seront obtenues au fur et à mesure de notre progression dans chaque île en particulier. Nous pourrons les lancer aux Pokémon pour qu'ils changent de comportement et acquièrent une lueur pendant quelques secondes. En appuyant sur un bouton, nous pouvons jouer une Mélodie qui peut réveiller les Pokémon les plus endormis, ou faire danser les autres Pokémon. Enfin, la Neo-One pourra obtenir une amélioration Turbo qui nous permettra d'avancer plus rapidement dans les niveaux, quelque chose de très utile surtout lorsque nous voulons refaire une étape que nous avons déjà faite précédemment.

Une progression simple.

Dans les jeux Pokémon habituels, nous avons le Pokédex, mais cette fois, nous aurons le Photodex. Il enregistre les différents Pokémon que vous photographiez. Mais quel est l'intérêt de ce jeu ? En effet, chaque Pokémon a quatre variantes différentes que nous devons obtenir si nous voulons compléter le Photodex entier. Ces " variantes " sont associées à des comportements différents du même Pokémon, et chacune d'entre elles est associée à un nombre d'étoiles, qui va de 1 à 4. Et dans chacune de ces variantes, nous pouvons obtenir un score plus ou moins élevé en fonction de : la pose du Pokémon, sa taille, son orientation (plus il est face à la cible, mieux c'est, le cadrage, la présence ou non d'autres Pokémon dans le cliché et l'arrière-plan de celui-ci. Il peut être un peu déroutant de comprendre cette section des comportements, mais pour vous permettre de la comprendre de manière très simple, nous allons prendre un exemple. Si nous trouvons un Roucool, et que celui-ci est perché au sol, nous serons confrontés au comportement d'une étoile. Si, par contre, nous voyons un Roucool en vol, ce comportement sera classé comme deux étoiles. Notez que pour chaque expédition, nous ne pourrons choisir qu'une seule photo de chaque Pokémon. Si nous avons pris cinq photos de notre Roucool, nous ne pourrons en choisir qu'une pour être évalué par le professeur. Vous comprenez maintenant le travail qui consiste à conserver les objets comme les Orbes ou les Pommes, car ce sont les objets que le jeu nous donne pour pouvoir capturer tous ces comportements des Pokémon. Pour nous aider à trouver ou découvrir certains d'entre eux, nous pourrons nous guider par les missions. Qu'il s'agit de petites missions qui nous enverront le reste des personnages du jeu, et que si nous les complétons, elles ne nous donneront aucun avantage au-delà de la propre photo en tant que telle.

Une fois que nous avons compris cela, nous devons passer à l'autre point clé de la progression : le niveau de chaque expédition. À chaque itinéraire du jeu est associé un niveau d'exploration. Au fur et à mesure que ce niveau augmente avec les points d'expérience, l'itinéraire subira de légères modifications. Pas le parcours en lui-même, mais les Pokémon qui l'habitent : de nouvelles créatures vont apparaître, d'autres vont changer de comportement... Ces points d'expérience des différents parcours s'obtiennent avec les photos que l'on prend au sein d'un même niveau. Par conséquent, plus nous prenons de bonnes photos, plus vite nous mettons les itinéraires à niveau et nous pouvons accéder à davantage de Pokémon, créant ainsi un effet boule de neige qui continue à nourrir l'envie d'explorer. Comme une dernière grande valeur de souligner que le jeu a un petit mode en ligne qui nous permettra de télécharger nos prises et de voir les autres joueurs dans le monde et puis les scores et ils reçoivent des bonus. Pour dire qu'avant de télécharger une capture, nous pouvons même la modifier, afin d'obtenir des résultats plus professionnels et d'augmenter le score de nos photos.

Une réalisation chatoyante.

Si vous êtes au courant des dernières sorties de la série Pokémon, vous savez que les graphismes sont toujours un sujet très chaud dans les disputes entre fans. Eh bien, nous avons de très bonnes nouvelles sur ce front. Graphiquement, le jeu est spectaculaire et assez riche pour les Pokémon eux-mêmes. L'éclairage est bien travaillé, de même que la modélisation et certaines animations. Si l'on ajoute à cela la variété des scénarios et la note toujours très élevée que Pokémon reçoit en termes d'art, on se retrouve avec un excellent résultat et qui laisse derrière lui toute crainte éventuelle qu'il y avait. La musique joue souvent un rôle purement environnemental et cela accompagne très bien le sentiment d'immersion et de relaxation que le jeu veut transmettre. Au final, nous ne nous battons pas pour sauver le monde ou pour être le champion de la Ligue Pokémon, nous profitons simplement d'une expédition touristique avec ces êtres merveilleux. Et pour finir, il faudrait ajouter que les performances du jeu sont également excellentes, aussi bien en mode portable qu'en mode dock, nous n'aurons aucun problème pour profiter de cette grande expérience.

Il faut souligner le travail de précision de Bandai Namco, parce que le jeu tient en compte l'écran tactile Switch, au moins pour ce qui se réfère aux menus et nous offre la possibilité de contrôler le mouvement de la caméra avec le gyroscope, à la fois sur les JoyCons et le contrôleur pro. Des options qui sont certainement appréciées et valorisées, car elles témoignent du soin et du travail apportés au produit. L'aventure nous mènera dans toute la région de Lentis et nous prendra environ dix heures. Bien sûr, il nous reste ensuite à relever le défi de compléter l'ensemble du Photodex, une tâche qui n'est en aucun cas facile. Et ce sera quelque chose que les joueurs les plus ambitieux apprécieront.

VERDICT

Le nouveau Pokémon Snap est attendu depuis plus de vingt ans. Cette suite reprend toute l'essence du titre classique de la Nintendo 64 et tente de l'étendre, même si elle reste un peu en deçà. L'histoire mince et la répétition de nombreux niveaux peuvent être un peu ennuyeux dans certaines parties de l'aventure. Donc, si vous voulez une expérience différente, dans un genre minoritaire comme le jeu de tir sur rails, mais avec vos fidèles Pokémon de toujours, ceci peut être l'option idéale pour l'essayer. Si vous êtes hésitant ou si vous craignez de vous ennuyer, attendez une promotion.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
8 / 10
Informaticien.be  - © 2002-2021 Akretio SPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?