L’importance des compétences sociales chez les professionnels IT est souvent sous-estimée
Publié le 19/12/2019 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Passer d’inspecteur de police à professionnel IT ? C’est possible chez Waeg. Jan-Willem Vanhaelewyn a quitté le secteur informatique il y a six ans pour travailler comme inspecteur de police. Le contact humain lui manquait derrière son écran d’ordinateur. Il avait besoin de réaliser des projets concrets. Aujourd’hui, 6 ans plus tard, le voilà de retour dans le secteur informatique. Et ce n’est pas si évident, 6 ans d’absence représentent une éternité dans un secteur qui évolue à la vitesse de la lumière. Waeg n’a pas eu peur de relever le défi, bien au contraire. Les compétences sociales et le contact humain que Jan-Willem a développés au cours de son expérience en tant qu'inspecteur de police valent de l’or pour des agences de transformation numérique comme Waeg. Il ne faut donc pas sous-estimer l’importance de compétences sociales solides dans le secteur IT.

« Vous pouvez très rapidement évaluer si quelqu’un maîtrise certaines compétences, ou pas. La formation continue est toujours possible pour renforcer ce qui n’est pas acquis. Mais être capable de travailler avec les gens, d’être empathique, de s’adapter à différents environnements et personnalités, … Cela ne s’apprend pas. Ces atouts sont bien plus difficiles à mesurer. Bien que la « chasse aux talents » soit lancée dans le secteur IT, nous nous concentrons autant sur les candidats aux compétences spécialisées que ceux présentant des compétences générales. Les deux sont tout autant décisives. Quand Jan-Willem a frappé à notre porte, nous n’avons pas hésité une seconde. Ses affinités naturelles avec les technologies de l’information, acquises par son premier travail, s’allient parfaitement avec son passé d’inspecteur où il a développé une connaissance exceptionnelle de la société. Une combinaison de rêve pour un consultant stratégique ». - Chris Timmerman, CEO de Waeg.

Jean-Willem était donc soulagé que Waeg considère ses compétences comme un atout.

« J'ai quitté le monde de l’informatique pendant six ans et j'ai découvert un monde complètement différent. Un monde rude et brutal, avec lequel tout le monde n’entre pas en contact. Il vous ouvre les yeux, mais vous frappe aussi durement. Attention, je n’ai pas regretté un seul instant mon choix, mais le travail d’inspecteur était devenu si intense à un moment donné qu’il était nécessaire de le réévaluer. L’arrivée de mes enfants s’est accompagnée du besoin de sécurité. J’apprécie mon retour dans ce monde familier de l’informatique, mais l’autre facette me manque parfois. Dans un monde idéal, j’aimerais être inspecteur et consultant à temps partiel. Il faut que j’en reparle à Chris. » - Jan-Willem Vanhaelewyn.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Informaticien.be  - © 2002-2020 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?