Kaspersky va aussi traiter et stocker en Suisse les données de clients des États-Unis et du Canada.
Publié le 15/11/2019 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
15 novembre 2019

Kaspersky progresse dans la délocalisation de son infrastructure vers la Suisse, puisque les données de clients des États-Unis et du Canada vont désormais y être également déplacées. La société a en outre fait savoir qu’elle allait ouvrir en janvier 2020 le premier centre de transparence en Amérique latine, à São Paulo au Brésil.
La société de cybersécurité a toujours tout mis en œuvre pour fournir à ses clients la protection des données la plus fiable et la plus efficace. Pour ce faire, l’entreprise développe notamment une protection des données efficace reposant sur la confiance numérique, partie intégrante de la Global Transparency Initiative. Et pour la mettre en œuvre, Kaspersky apporte des modifications à son infrastructure de stockage et de traitement des données, en déplaçant des processus essentiels de la Russie vers la Suisse. Les utilisateurs européens ont été les premiers à être transférés. La prochaine étape consiste à présent dans la délocalisation au Suisse des données des clients américains et canadiens.

Kaspersky annonce en outre l’ouverture d’un nouveau centre de transparence en Amérique latine, à savoir à São Paulo (Brésil). Il s’agit du quatrième centre de transparence, après la Suisse, l’Espagne et la Malaisie. Voici aujourd’hui exactement un an que Kaspersky ouvrait à Zürich son premier centre de transparence, un endroit fiable où les partenaires autorisés ont accès aux codes sources des logiciels. Il s’agissait là, tant pour les clients existants que futurs, d’une manière importante et nécessaire de renforcer la confiance dans les produits et services de cybersécurité.

Les visiteurs des centres de transparence se voient offrir la possibilité d’en apprendre davantage sur les pratiques de la société en matière d’ingénierie et de traitement des données, et sur l’offre de produits. Avec l’aide d’experts, les visiteurs peuvent ainsi compiler les logiciels à partir du code source et les comparer avec les versions disponibles pour le grand public.

“La confiance se mérite. Chez Kaspersky, nous pensons que chaque entreprise doit constamment améliorer sa transparence et sa responsabilité dans le cyberespace, afin de pouvoir gagner cette confiance. Jusqu’à présent, aucun autre fournisseur de cybersécurité n’a proposé autant de transparence dans ses processus et technologies. C’est avec plaisir que nous prenons l’initiative de rendre l’ensemble du secteur plus ouvert et plus fiable. C’est la raison pour laquelle nous sommes heureux d’aller encore plus loin dans la réalisation de notre grand projet d’infrastructure. Comme promis, nous allons déplacer à présent les données d’autres régions, afin qu’elles soient traitées dans des datacenters suisses, et pas seulement celles des clients européens", indique Martijn van Lom, General Manager Europe du Nord chez Kaspersky.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?