Security Forum au Château Bayard à Dhuy-Namur le 24 octobre 2019
Publié le 20/07/2019 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Les chiffres sont évocateurs. La cybercriminalité coûte environ 600 milliards de dollars par an, contre 445 milliards en 2014. Par ailleurs, le coût moyen d’une faille de sécurité informatique est estimé à 4,27 millions de dollars, une somme qui peut forcer une PME à mettre la clé sous la porte. De même, selon le cabinet Marketsandmarkets, le marché des logiciels anti-malware serait passé de 48 milliards de dollars en 2015 à plus de 119 milliards de dollars en 2022. Enfin, l’association des banques belges Febelfin a identifié en 2018 pas moins de 9.747 cas d’hameçonnage, soit trois fois plus que l’année précédente.

Comme on peut le constater, les attaques contre les systèmes d’information ne cessent d’augmenter et de prendre des formes toujours plus variées et sophistiquées. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette tendance. D’abord, le recours toujours plus fréquent au cloud qui multiplie les points de vulnérabilité des données de l’entreprise. Ensuite, la multiplication des solutions de sécurité et la difficulté de concilier les différentes approches en matière de sécurité, de même que le professionnalisme toujours croissant des cybercriminels. Par ailleurs, de nouvelles technologies comme les conteneurs et l’internet des objets (IoT) relèvent la barre toujours plus haut en matière de sécurité. Enfin, d’aucuns évoquent la pénurie de professionnels de la sécurité informatique, même si l’automatisation, les services gérés, l’intelligence artificielle, et l’apprentissage machine notamment peuvent apporter une solution.

Heureusement, de nouvelles évolutions pourraient permettre aux organisations de mieux lutter contre la cybercriminalité, qu’il s’agisse de la sécurité basée sur le cloud (la fameuse sécurité ‘cloud native’), des solutions de protection des ‘endpoints’, des pares-feux application web (WAF) ou encore du déploiement d’une stratégie ‘zero trust’.

Autant d’évolutions technologiques qu’il est important de comprendre, puis de déployer dans l’organisation afin de lutter efficacement contre le piratage, le vol de données, ou encore le détournement de la capacité de traitement à des fins malveillantes. C’est dans cette optique que faisant suite au Security Forum d’octobre 2017 ainsi qu'au DPO Forum de 2018, deux manifestations ayant remporté un franc succès, l’organisateur d’événements Mark-Com Event proposera le 24 octobre prochain le salon Security Forum axé essentiellement sur lacybersécurité. Le visiteur pourra y suivre une journée de conférences passionnantes, articulée autour de présentations sur la protection des données, la cybersécurité, la nouvelle réglementation sur la protection des données (RGPD), de même que sur les enjeux de la sécurité d’un environnement toujours plus numérique et connecté.

Cette manifestation ambitionne d'apporter aux responsables d'entreprises francophones une réponse pratique à leurs préoccupations en leur présentant les dernières évolutions technologiques dans ce domaine ainsi qu'en leur permettant de rencontrer les acteurs de terrain susceptibles de les accompagner dans leur démarche.

François Vajda, directeur général de Mark-com Event et organisateur de l’événement : « Les utilisateurs souhaitent s’informer sur les derniers développements, l'évolution technologique et l'offre du marché en matière de sécurité. L'accent de ce Security Forum est surtout mis sur la dimension pratique de la sécurité et sur l'approche pragmatique de terrain. Les visiteurs pourront y rencontrer les principaux fournisseurs et échanger tant avec eux qu'avec d'autres collègues leurs expériences concrètes. Et, qui sait, nouer de nouveaux contacts commerciaux et s'engager dans de nouvelles relations d'affaires. »

INFORMATIONS PRATIQUES : THÈMES PRINCIPAUX :

Date
24 octobre 2019 GDPR, End Point Security, SOC, Identity

Access Management, Data Management,
Cloud & Data Center, Mobile Apps, Cyber
Criminality, Business Resilience

Lieu
Château Bayard à Dhuy (Namur)
PUBLIC CIBLE :

Heures d’ouvertures
De 8h30 à 16h

Le programme complet de la journée est
disponible sur www.securityforum.pro
B2B, utilisateurs professionnels et
décideurs des secteurs publics et privé

Accès gratuit sur invitation

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?