Civadis, filiale du Groupe NRB, et l’Université de Liège s’associent pour proposer la gamme complète des services RH
Publié le 08/02/2019 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Liège, 8 février 2019 – L’Université de Liège et Civadis ont signé une convention par laquelle ils unissent leurs forces et compétences afin de proposer une solution informatique globale de gestion des ressources humaines spécifiquement adaptée aux besoins des pouvoirs publics locaux. L’accord a été signé par le Professeur Pierre Wolper, Recteur de l’Université de Liège, Didier Korthoudt, Directeur général du Service général d’Informatique (SEGI) de l’ULiège, Pascal Laffineur, Président du Conseil d’Administration de Civadis, et Benoît Lemaire, CEO de Civadis.

Civadis, filiale du Groupe NRB, est le spécialiste de solutions et services informatiques à destination des pouvoirs publics locaux. Civadis compte à ce jour 850 clients issus du secteur public, dont plus de 600 pour les applications du calcul de la paie et de la gestion administrative des ressources humaines. Elle est présente dans la majorité des villes et communes, CPAS et zones de secours, comme dans des intercommunales, maisons de repos, etc. Les membres de l’équipe applicative Ressources Humaines et de Paie de Civadis gèrent aujourd’hui plus de 125.000 agents en Wallonie et à Bruxelles.

Pour l'activité de gestion des ressources humaines des pouvoirs locaux, Civadis exploite et commercialise actuellement deux solutions logicielles distinctes, héritées d'acquisitions successives (PERSée et Acropole Salaires). Ces solutions logicielles dites Hard HR assurent la gestion du calcul des salaires des fonctionnaires, employés et agents d'exécution des pouvoirs locaux ainsi que la gestion des temps de présence et absence en rapport direct avec le calcul de la rémunération. Ces solutions doivent être modernisées.

Civadis développe par ailleurs une nouvelle solution « MySIRH » dite « Soft HR » spécifiquement étudiée pour répondre aux besoins des pouvoirs locaux. Cette solution s’intéresse à la gestion des compétences et aux processus de recrutement, de formation et d’évaluation des agents.

De son côté, l'Université de Liège (ULiège), institution publique d’enseignement supérieur de la Communauté française, développe et commercialise depuis plus de 30 ans une solution de type « Hard HR » nommée ULIS. Spécifiquement adapté aux services publics, ULIS est considéré sur le marché comme une solution de pointe, principalement grâce à son moteur intelligent REGEN lui permettant de s’adapter et de gérer automatiquement les statuts et les carrières des agents statutaires et contractuels des niveaux fédéral, régional, communautaire et local.

ULIS assure aujourd’hui la gestion de plus de 110.000 agents en Wallonie et à Bruxelles et compte parmi ses utilisateurs de longue date, le Service Public de Wallonie, la Fédération Wallonie-Bruxelles, les universités de Liège et Mons, les Provinces de Liège, Luxembourg et du Brabant wallon, la RTBF, des hôpitaux publics dont le CHU de Liège, plusieurs organismes d’intérêt public,…

Suite à cet accord entre l’ULiège et Civadis, ULIS deviendra progressivement la solution Hard HR adoptée pour la gestion de la paie et des carrières de plus de 230.000 fonctionnaires et agents publics en Wallonie et à Bruxelles.

« En unissant nos compétences reconnues du marché, Civadis et l’Université de Liège proposent aux pouvoirs locaux les meilleures solutions logicielles de gestion des ressources humaines, tant Hard HR (paies, carrières, temps de travail,…), via les solutions ULIS de l’Université, que « Soft HR » (formations, évaluations, compétences, recrutement) via MySIRH de Civadis », déclare le Professeur Wolper, Recteur de l’Université de Liège.

Pascal Laffineur, Président du Conseil d’Administration de Civadis, ajoute « La combinaison de nos solutions logicielles doit permettre à Civadis d'offrir une solution informatique de gestion des ressources humaines complète et intégrée. Dans ce cadre, une attention particulière sera accordée à la gestion des carrières (administratives et pécuniaires) ainsi qu’à la gestion des statuts et de l’organisation dans laquelle évoluent les ressources humaines. Une telle solution doit répondre à un besoin exprimé par les acteurs du marché et n'existe aujourd’hui que partiellement. »

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?