Les envois recommandés seront bientôt aussi possibles via Doccle
Publié le 23/01/2019 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Louvain, le 23 janvier – Doccle, la plus grande plateforme d’administration numérique de Belgique, présente ses objectifs pour 2019. La plateforme lancera notamment une nouvelle application dans les mois à venir et permettra l’expédition numérique d'envois recommandés. Doccle entend ainsi doubler le nombre de ses utilisateurs en l’espace d’un an. « Dans les douze mois à venir, nous voulons rendre du temps aux Belges, en faisant en sorte que leur administration travaille pour eux. »

Aujourd’hui, 1,35 million de Belges sont déjà affiliés à Doccle, soit un ménage belge sur quatre. Ils peuvent notamment utiliser la plateforme pour payer leurs factures ou pour tenir à jour leur administration. D’ici à la fin de 2019, Doccle entend doubler le nombre de ses utilisateurs et le porter à 2,5 millions. C’est la raison pour laquelle la plateforme lance deux nouvelles fonctions afin de permettre aux Belges de gérer encore plus rapidement leur administration.

Doccle a récemment récolté 500.000 euros par le biais d’une campagne de crowdlending, montant avec lequel la plateforme entend investir intensivement dans l’innovation et dans de nouvelles fonctions dans les mois à venir. Il s’agit notamment d’investissements dans l’intelligence artificielle, ce qui permettra une gestion de l’administration plus rapide et plus fluide que jamais. La première étape de ce parcours consiste en l’introduction d’un chatbot et d’une mise à jour du Scan & Pay via Doccle.

Mini-applis

Ces prochains mois, Doccle entend également se profiler davantage comme une ‘boîte aux lettres numérique’. Il sera notamment bientôt possible d’expédier de manière digitale des envois recommandés via Doccle. Les utilisateurs pourront également introduire des signatures numériques par l’intermédiaire de la plateforme, en collaboration avec itsme.

En outre, Doccle lancera également dans les mois qui viennent plusieurs nouvelles mini-applis, qui contribueront à simplifier et à accélérer l’exécution de certaines obligations administratives. Les utilisateurs pourront par exemple régler leur déménagement, récupérer des cotisations de leur mutualité et partager automatiquement des documents avec leur comptable, leur banque, leur compagnie d’assurance ou leur employeur en un seul clic.

« Doccle est désormais bien plus qu’un simple moyen de recevoir vos factures électroniquement, explique Bram Lerouge, CEO de Doccle. 1 ménage sur 4 nous fait déjà confiance et nous voulons continuer à innover afin de faire travailler leur administration pour eux autant que possible. Dans les mois à venir, Doccle continuera à développer une administration numérique encore plus large, plus simple et plus rapide. C’est le WeChat de l’administration, en quelque sorte. »

Gratuité

La plateforme souhaite par ailleurs diversifier ses sources de revenus en 2019. Doccle est et reste gratuit pour ses utilisateurs et tire ses revenus de ses partenaires. Presque trois quarts des revenus de Doccle proviennent actuellement de la distribution de documents. L’entreprise entend trouver de nouvelles formes de revenus dans les prochains mois.

Doccle va ainsi vendre sa propre IP à des parties tierces. Celles-ci pourront, grâce à une licence, intégrer rapidement la technologie de Doccle dans leur propre offre numérique. à l’heure qu’il est, Doccle a déjà attribué dix de ces licences à des entreprises telles qu’Unified Post, Speos et Arco. Doccle s’attend à ce que ce nombre augmente encore en 2019.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?