71 % des candidats renoncent aux candidatures en ligne après 15 minutes
Publié le 17/10/2018 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Près de trois quarts (71 %) des postulants reconnaissent qu’ils n’ont guère envie de parcourir une procédure de candidature en ligne durant 15 minutes ou davantage. Outre une expérience en ligne conviviale, les candidats escomptent également une communication rapide et personnalisée. C’est ce que révèle l’expert en recrutement Hays dans son rapport intitulé « What Workers Want Report 2018 ».

Selon une récente étude Hays intitulée « What Workers Want Report 2018 », plus de 70 % des candidats (71 %) à la recherche d’un emploi finissent par abandonner une candidature en ligne qui dure un quart d’heure ou davantage. Près d’un candidat sur dix reconnaît même renoncer après à peine 5 minutes. Cette étude a été menée auprès de 14 600 employeurs et travailleurs.

Le fait de proposer une procédure de candidature simple et conviviale constitue un élément essentiel (49 %) incitant les postulants à répondre à une candidature en ligne. Lorsqu’une entreprise impose une procédure longue et détaillée, le candidat décroche dans 72 % des cas.

De nos jours, les postulants s’attendent à pouvoir facilement éditer et déposer leur C.V. (90 %) ainsi qu’à pouvoir l’enregistrer (80 %) en ligne. 76 % des candidats souhaitent également recevoir des alertes d’emplois vacants.

Une communication rapide et personnalisée

Outre la convivialité, l’interaction personnalisée constitue un autre facteur déterminant. Pour plus de 69 % des candidats, il est important qu’un interlocuteur suive le statut de leur candidature individuelle. Les candidats escomptent également une communication fluide et rapide. Plus de la moitié des candidats comptent notamment recevoir une confirmation de leur candidature dans la semaine qui suit (57 %). Après leur dernier entretien, les candidats souhaitent savoir dans un délai de trois jours (58 %) si celui-ci a été concluant ou pas. « Les candidats actuels sont souvent très numérisés ». Ils sont habitués à tout faire en ligne : communiquer avec des amis, consulter les infos, gérer leurs finances ou encore réserver leurs vacances. Ils s’attendent par conséquent à bénéficier partout d’une expérience en ligne très fluide et intuitive, aussi lorsqu’ils postulent en vue d’un nouvel emploi », explique Robby Vanuxem.

Les employeurs reconnaissent toutefois que la confirmation d’une candidature exige plus d’une semaine (36 %), tout comme la réaction suivant un entretien (33 %).

Le risque de passer à côté de candidats talentueux

Plus d’un tiers des employeurs (41%) ont parfaitement conscience qu’ils proposent un système ne correspondant pas à ce qu’attendent les candidats. Pour 54 % d’entre eux, l’adaptation du système ne constitue toutefois pas une priorité. Il est malgré tout important de miser sur les candidatures en ligne et d’investir en ce sens. « Les employeurs ont tout intérêt à disposer d’un système clair et commode leur permettant de recruter de nouveaux talents en ligne », explique Robby Vanuxem, Managing Director de Hays. « L’expérience suscitée par la candidature en ligne auprès des candidats s’avère déterminante pour leur futur intérêt à l'égard de l’emploi et de l’entreprise. S’ils tiennent à limiter le risque de passer à côté de candidats de talent, les employeurs doivent donc investir dans un système correct.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?