Le réseau de recherche national belge Belnet existe depuis 25 ans et est paré pour le futur
Publié le 23/04/2018 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Bruxelles, 23 avril 2018 – Cette année, Belnet, le réseau national pour la recherche et l'enseignement, célèbre son 25e anniversaire. En un quart de siècle, Belnet est devenu un service public à gestion séparée qui emploie 75 collaborateurs, dispose d'une capacité de réseau de 100 Gbit/s et ses multiples, et compte plus de 200 organisations membres, représentant ensemble plus de 800 000 utilisateurs finaux. Jan Torreele, directeur de Belnet, est prêt pour l'avenir avec un service continu pour les centres de recherche, les hautes écoles et les universités, et le déploiement de govroam et de FedWAN.

Extension de govroam
Belnet a développé et introduit govroam (government roaming) il y a cinq ans. Aujourd'hui, seize services publics et administrations connectés au réseau Belnet utilisent ce service d'itinérance. Jan Torreele : « Les utilisateurs ont un accès facile et sécurisé au réseau sans fil de leur propre institution et aux réseaux sans fil des autres institutions participantes, ce qui favorise la mobilité et l’identification. Notre objectif est d'augmenter encore le nombre d'organisations affiliées et de faire de govroam la solution Wi-Fi par excellence pour les autorités. »

S'appuyer sur WANFIN avec FedWAN
Belnet a achevé avec succès le projet WANFIN à la fin de l'année 2017. L'objectif de ce projet était de relier les 193 bureaux du Service Public Fédéral Finances (SPF Finances) au siège de Bruxelles. Il a été réalisé grâce à l'acquisition, au développement et à l'exploitation du Wide Netwerk Area (WAN). Au total, Belnet a créé 273 nouvelles connexions réseau et accueilli environ 22 000 nouveaux utilisateurs en 2,5 ans. Grâce à WANFIN, le SPF Finances réalise non seulement des économies significatives, mais multiplie aussi par dix le débit existant entre les différents sites.

De même, Belnet a l'intention de mettre en place des projets WAN similaires avec d'autres grands services publics fédéraux dans un proche avenir, en connectant différents sites au Point of Presence (PoP) le plus proche du réseau Belnet. Le fait que Belnet dispose d'un réseau national est un atout majeur pour les services publics, car ils sont ainsi connectés localement à la colonne vertébrale de Belnet. Jan Torreele : « Avec FedWAN, Belnet crée d'importantes synergies, par exemple en partageant l'infrastructure entre différents clients. Et grâce aux économies d'échelle, les services publics disposent d'un débit plus élevé à un prix inférieur. »

Partenaire de confiance
Belnet utilise aussi les connaissances acquises grâce à ses prestations auprès des autorités, dans le cadre de ses activités de base : fournir des services Internet aux établissements d'enseignement et de recherche. Jan Torreele : « Cela permet une fertilisation croisée entre ces deux communautés. Grâce à notre expérience de la gestion des niveaux de service pour les autorités, nous pouvons fournir aux institutions de R&E affiliées un reporting plus professionnel. »

Il ressort des enquêtes de satisfaction réalisées chaque année par Belnet que les organisations affiliées voient Belnet non seulement comme un fournisseur, mais aussi comme un véritable partenaire qui réfléchit avec elles.

Jan Torreele : « Nous continuerons à l'avenir à être un partenaire de confiance pour tous nos clients. Notre mission est de répondre au mieux à leurs besoins spécifiques. Nous nous efforçons d'améliorer continuellement la qualité de nos services, car nos clients comptent sur une connectivité disponible en permanence. L'excellence opérationnelle et la professionnalisation de notre organisation sont donc nos principaux objectifs pour les cinq prochaines années. »

Rôle de pionnier remarquable
En septembre 1993, Belnet est devenu le premier fournisseur d'accès Internet en Belgique, un rôle de pionnier qu'il a toujours entretenu. « À cette époque-là, l'Internet en était encore à ses balbutiements et personne ne pouvait prédire son impact, » explique Jan Torreele. « En 1997, par exemple, Belnet a expérimenté l'IPv6, alors que celui-ci n'a été déployé que 15 ans plus tard dans le monde. Mais en attendant, nos universitaires étaient déjà en mesure de l'utiliser. Belnet est obligé d'investir dans le futur. En effet, nous fournissons nos services aux institutions de recherche et aux universités, un marché de niche avec des besoins très spécifiques. »

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?