Proximus réussit son défi de devenir climatiquement neutre
Publié le 04/04/2017 Dans Proximus  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Proximus réussit son défi de devenir climatiquement neutre

· Après avoir déjà réduit son empreinte carbone de plus de 70% entre 2007 et 2015, Proximus a atteint son objectif de devenir une entreprise climatiquement neutre en 2016

· Ce label « CO2-Neutral » est la reconnaissance des importants efforts réalisés par Proximus pour diminuer les émissions de CO2 liées directement à ses activités (parc automobile, chauffage des bâtiments, centres de données, réseau fixe et mobile), mais aussi ses émissions indirectes, notamment les trajets domicile-travail, les voyages d’affaires ou la consommation énergétique de ses décodeurs et ses modems

· Les résultats sont spectaculaires : en 6 ans, Proximus a réduit sa consommation d’énergie de 22% (-3% en 2016) et ses émissions de carbone de 32% (-4% en 2016)

· L’entreprise ne compte pas freiner ses efforts : d’ici 2025, Proximus vise une réduction supplémentaire de 30% de ses émissions de CO2 et d’ici 2040, l’entreprise veut réduire ses émissions indirectes de 50%, notamment en sensibilisant ses clients et ses fournisseurs

· Dans le même temps, Proximus compte continuer à compenser ses propres émissions subsistantes en soutenant des projets climatiques internationaux, essentiellement en Afrique

Un alignement sur les objectifs fixés par les scientifiques

A l’échelle mondiale, 15 des 16 années les plus chaudes jamais enregistrées se situent au 21ème siècle. Il est donc clair que les effets du réchauffement de la planète se font aujourd’hui ressentir dans tous les pays du monde. En tant qu’entreprise socialement responsable, Proximus joue un rôle actif dans la lutte contre le changement climatique, avec la volonté de s’imposer comme un exemple à suivre en la matière, notamment en alignant ses objectifs sur les objectifs fixés par les scientifiques lors de la COP21 à Paris en 2015 afin de maintenir l’augmentation de la température mondiale sous la barre des 2°C. Grâce aux efforts mis en place par Proximus depuis 10 ans pour réduire son impact environnemental, l’entreprise devient aujourd’hui l’une des premières sociétés du BEL 20 à être reconnue comme climatiquement neutre. Elle est aussi la seule entreprise belge à avoir obtenu le CDP Climate Leadership Award, qui consacre les initiatives prises par les sociétés cotées en Bourse pour réduire leurs émissions de CO2 et limiter ainsi leur impact sur le changement climatique. En octobre dernier, Proximus a reçu ce prix pour la 4ème année consécutive.

Des résultats très encourageants

Chez Proximus, la durabilité ne date pas d’hier. Depuis 2007, l’entreprise est parvenue à réduire ses émissions de CO2 de plus de 70% pour ses activités belges. Comment ? Notamment en s’alimentant à 100% en électricité verte, en améliorant l’efficacité énergétique de ses réseaux fixes et mobiles, en réduisant la consommation d’électricité de ses centres de données, en renouvelant les installations de chauffage dans ses bâtiments, en passant à un parc de véhicules beaucoup plus respectueux de l’environnement et en stimulant ses employés à recourir davantage aux transports en commun ou au vélo pour se rendre au travail.

Ces différentes mesures, qui sont détaillées dans le nouveau Rapport de responsabilité sociétale 2016 de Proximus, ont débouché sur des résultats souvent spectaculaires :

- Les émissions de carbone du Groupe Proximus ont diminué de 32% en 6 ans.

- La consommation d’énergie du Groupe Proximus a baissé de 22% en 6 ans.

- La consommation de carburant par véhicule de société a diminué de 22% en 9 ans.

- 99,6% des véhicules de société affichent aujourd’hui des émissions de CO2 inférieures à 145 g CO2/km, contre 56% en 2010.

- 47% des membres du personnel disposant d’une voiture de société ont choisi de remplacer leur voiture par les transports en commun pour se rendre au travail.

- 88% des déchets de Proximus ont été recyclés en 2016 (contre 85% en 2015).

- Grâce aux nouveaux décodeurs V5 et V5 Compact, qui consomment plus de 50% d’énergie en moins que leurs prédécesseurs, la consommation moyenne de l’ensemble du parc de décodeurs TV chez les clients Proximus a été réduite de 33% sur les 3 dernières années.

Continuer à réduire l’impact environnemental

Mais pas question de s’arrêter en si bon chemin. Plus que jamais, Proximus veut poursuivre et même intensifier ses efforts en faveur de l’environnement, avec l’objectif d’arriver à une réduction supplémentaire de 30% de ses émissions de CO2 d’ici 2025.

A plus long terme, Proximus voudrait également avoir une plus grande influence sur la réduction des émissions indirectes qui résultent de ses activités, l’objectif étant de réduire ces émissions de 50% d’ici 2040. Concrètement, cela veut dire notamment que Proximus va poursuivre ses efforts pour réduire ses déchets, pour acheter des biens et service durables et pour diminuer l’empreinte écologique des appareils Proximus chez ses clients.

Dominique Leroy, Administrateur Délégué de Proximus :

« Je suis fière que Proximus ait atteint son ambition de devenir une entreprise climatiquement neutre en 2016. Nous avons atteint ce magnifique résultat grâce, entre autres, aux diminutions importantes de consommation d’énergie dans nos bâtiments, de carburant de notre parc de véhicules ou encore grâce à nos employés qui ont choisi des plans de mobilité permettant de remplacer leur voiture par les transports en commun pour se rendre au travail. La consommation moyenne de l’ensemble du parc de décodeurs TV a, elle aussi, été réduite de 33% sur les 3 dernières années. Mais ce n’est qu’une première étape. Nous allons poursuivre nos efforts avec d’une part, l’objectif d’arriver à une réduction supplémentaire de 30 % d’émissions de CO2 pour 2025 et d’autre part, la volonté d’avoir une plus grande influence sur la réduction des émissions indirectes résultant de nos activités. Comme par exemple encore diminuer la consommation énergétique des appareils Proximus chez nos clients. »

Des projets en Afrique

En plus de diminuer ses émissions de CO2, Proximus compense également ses propres émissions, celles qui ne peuvent pas être réduites actuellement, en soutenant des projets climatiques internationaux visant à lutter contre le réchauffement climatique. C’est le cas du projet TEG STOVE au Bénin, par exemple. Ce projet, qui s’étalera sur plusieurs années, prévoit le déploiement de fours à haute performance sur lequel est installé un générateur thermo-électrique destiné à la recharge de smartphones et d’éclairages LED. Avec à la clé une énergie moins chère, plus fiable et plus durable, ce qui s’avère bénéfique aussi bien pour les familles (économies sur le bois, accès à l’électricité et aux télécommunications, moins de maladies respiratoires) que pour la planète (lutte contre la déforestation).

Antoine Geerinckx, CEO de CO2logic :

« Les émissions de CO2 n’ont pas de frontières et ont des conséquences sociales et économiques pour notre civilisation. Nous allons tous payer les coûts du changement climatique et hélas, ce sont les plus démunis dans les pays en développement qui seront les plus touchés. Les entreprises, comme Proximus, qui réduisent et compensent leur impact climatique (local et global) peuvent vraiment parler de responsabilité sociétale. »

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Informaticien.be  - © 2002-2020 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?