Publié le: 06/03/2014 @ 09:58:17: Par zion  Dans "Economie "
EconomieL'opérateur B-Lite (anciennement ClearWire), connu en Belgique pour être le seul à proposer des connexions sans fil sur la technologie WiMax, serait en passe de demander une protection judiciaire contre ses créanciers. C'est ce qu'on peut apprendre à la lecture de son bilan, publié il y a quelques semaines à peine.

Reprise en 2012 par l'entrepreneur belge Max Heilbron, B-LITE faisait la promesse de proposer les premières connexions 4G dans la capitale pour la fin de l'année 2012, puis pour l'automne 2013. Pour renforcer sa position dans le secteur de la distribution, Max Heilbron avait repris 16 des 32 magasins Photo Hall, puis les a cédés peu avant une nouvelle faillite de l'enseigne rouge et blanche.

B-lite dispose d'une clientèle encore assez importante pour un opérateur alternatif (plusieurs milliers de clients), mais les chiffres sont moroses, et l'avenir plus qu'incertain selon les différents rapports. La société a vu son chiffre d'affaire baisser de 5 millions en 2011 à 3,8 millions en 2012 et réalise une perte de 2,5 millions. La société n'a plus les moyens de poursuivre seule l'activité, mais ne désespère pas de trouver un nouvel investisseur dans les prochaines semaines toujours selon les informations du bilan.

La compétition entre les opérateurs historiques et les alternatifs est-elle en train d'être gagnée par les premiers? Tout le laisse à penser pour le moment.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - PhotOsez  - Votre publicité sur informaticien.be ?