Fallout 76
Publié le 15/02/2019 Dans PlayStation 4  Par Nic007
Un changement de formule complet ?

Fallout 76 emmène la série dans un tout nouveau type de terre désolée que vous partagerez avec d'autres joueurs en ligne pour la première fois. Dès que vous démarrerez ce jeu, il sera si reconnaissable que vous penserez avoir chargé Fallout 4 par accident. Le monde semble le même mais dans un tout endroit et une différente époque. Nous sommes en effet lors de la fête de la Reconquête en 2102, ce qui fait de Fallout 76 un prequel en ligne où tous les humains survivants sont de vraies personnes. Vingt-cinq ans se sont écoulés depuis le bombardement, lorsque vous et les autres résidents de l'abri 76, triés sur le volet parmi l'élite de la nation, vous aventurez dans une Amérique post-nucléaire. L'aspect technique n'a pas beaucoup évolué, un sentiment renforcé lorsqu'on s'attarde sur les pans du décors (les voitures notamment) et si vous avez jouer à la bêta, il ne semble pas y avoir de peaufinage supplémentaire depuis. On notera d'ailleurs un framerate instable sur la PS4 d'origine, le simple changement d’arme peut faire chuter le taux de trame violemment sous les 20 fps. Sur PS4 Pro, vous profiterez d'une résolution grimpant à 1440p et d'un 30 fps assez constant. Les visuels sont cependant l'une des seules similitudes avec les précédents opus, car être un jeu en ligne n'est pas le seul changement que Bethesda a apporté à cette franchise.

Tout d'abord, il n'y a pas de PNJ dans ce monde, quelque chose vous remarquerez assez rapidement. Les quêtes sont données en écoutant des holotapes, des journaux audio, en lisant des lettres et des notes ou en regardant à travers des terminaux informatiques. Cela se justifie par le fait que les habitants du Vault 76 sont parmi les premiers à réapparaître dans le monde post-apocalyptique, ce qui signifie que personne n’a eu le temps de s’installer. Il faut dire que ce manque de PNJ ajoute au sentiment d'isolement et de désolation mais enlève en même temps l'attachement émotionnel que vous pourriez créer avec un PNJ à travers son récit. Ensuite, votre VATS (ou SVAV en français) a subi un lifting pour s'adapter aux aspects multijoueurs de ce nouveau monde. Fini le système de cible en pause auquel nous sommes tous habitués, et il a été remplacé par un système de visée en temps réel. Ce changement se fait surtout sentir lorsque vous êtes confronté à plusieurs ennemis, ce qui est assez courant, car VATS ne vous permet plus d'évaluer vos options en mettant tout en veille. Ce qui n'a pas beaucoup changé, ce sont les ennemis communs que vous rencontrerez dans les Appalaches. Bien que la carte soit environ quatre fois plus grande que celle de la précédente mouture, vous serez toujours en train de tirer sur des super mutants, d'éliminer des goules ou d'essayer de frapper des rats-taupes alors qu'ils sautent du sol. Il y a maintenant de nouveaux ajouts à la liste des ennemis, certains basés sur des contes folkloriques de la Virginie-Occidentale, d'autres tout juste nouveaux, parmi lesquels Mothman, Wendigo et le monstre Grafton.

Des quêtes peu variées.

Une fois ces modifications digérées, vous pouvez enfin commencer à jouer. Comme mentionné précédemment, vous obtenez vos quêtes d'objets ou de robots dans ce monde. La série de quêtes principale vous incite à suivre les traces du Surveillant de la Caverne 76 alors que celui-ci est parti dans sa propre histoire. Cependant, en dehors de cette quête principale, on a l'impression que beaucoup de quêtes secondaires et même les événements publics sont des missions d'escorte, de défense contre des vagues d'ennemis ou de simples rendez-vous d'un point A à un point B. Si vous décidez de jouer à ce jeu en solo, alors cela deviendra vite un peu ennuyeux et vous aurez du mal à vous engager tôt dans les missions en défense, à cause du nombre d'ennemis et de votre manque d'objets. Fallout 76 a ajouté des événements publics auxquels vous pouvez vous rendre rapidement pour un petit nombre de crédits. Ce sont des événements chronométrés qui sont visibles sur votre carte et proposent là encore des missions d’escorte et de défense contre des vagues d’ennemis. À la fin de l'événement, vous êtes récompensé par des ressources utiles ou des éléments pour vous aider à survivre. Pour le moment, ces événements ont l'impression de créer une redite du jeu principal, mais ils constituent un bon endroit pour rencontrer d'autres joueurs et se joindre à eux quand vos amis ne sont pas en ligne. Il faut d'ailleurs signaler que Fallout 76 exige une connexion Internet permanente et un abonnement au PlayStation Plus.

La base ou plutôt la construction de camp (C.A.M.P) reviennent dans la partie, le fonctionnement n'ayant pas beaucoup bougé depuis Fallout 4, si bien que beaucoup se sentiront immédiatement à l'aise avec cette fonctionnalité de jeu. Deux caractéristiques bienvenues sont la possibilité de déplacer votre campement d'un endroit à un autre pour une somme modique et la liberté de vous installer où bon vous semble au lieu d'employer des emplacements prédéterminés. Cela signifie que vous pouvez construire un superbe camp dans votre emplacement préféré et ne pas avoir les limitations d'objets immobiles si vous choisissez le bon endroit. Vous collecterez des plans dans les Terres désolés pour développer vos options de construction. Ne vous attendez donc pas à ce que tout soit disponible dès le départ. À présent, il était évident que Fallout 76 est conçu pour le mode multijoueur et qu'il vaut mieux le parcourir avec des amis. Oui, avoir plus de fusils dans une bagarre est utile lorsque plusieurs goules vous sautent dessus, mais ce jeu est vraiment meilleur avec un groupe. Il est donc regrettable que le fait d'essayer de progresser dans les quêtes ne soit pas conçu pour le travail de groupe, car chaque individu doit exécuter chaque partie de sa quête pour progresser. Qu'il s'agisse d'interagir avec un terminal, d'écouter un journal audio ou d'effectuer une autre action. Bien que jouer avec d'autres personnes soit une nouveauté, rien n'incite à le faire. Peut-être que les choses iront mieux une fois que tout fonctionnera et que Bethesda ajoutera au jeu des éléments comme le PvP de faction, mais tel qu’il se présente, ce jeu est un gâchis.

VERDICT

Fallout 76 est une expérience différente des précédents jeux Fallout et il ne conviendra pas à tous les publics c'est une évidence. Bethesda n'a pas passé assez de temps pour créer un jeu en ligne incontournable, tant le système de progression des quêtes en groupe est à revoir. Ce monde est assez grand pour être apprécié avec des amis mais essayer de jouer en solo à Fallout 76 dans sa forme actuelle pourrait être difficile pour beaucoup de gens tant le challenge progresse rapidement et l'univers apparaît vide par rapport à Fallout 4, malgré une superficie plus que quadruplée ...

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Notre Avis
5 / 10
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?