Le nouveau système créé par Intel permet au professeur Stephen Hawking
Publié le 02/12/2014 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
INFORMATIONS PRINCIPALES

· En remplaçant le système de communication qu'il utilisait depuis des décennies, le professeur Hawking peut communiquer avec plus de facilité dans sa vie quotidienne, et bénéficier d'une plus grande indépendance.
· D'ici janvier 2015, Intel proposera une solution modulable aux chercheurs et ingénieurs.
· La plateforme de communication avancée créée par Intel peut être adaptée pour les 3 millions de personnes souffrant de problèmes neuromoteurs et de quadriplégie.

Kontich, 2 décembre 2014 - Intel a fait, en compagnie du professeur Hawking, la démonstration d'une nouvelle plateforme de communication créée par l'entreprise pour remplacer le système utilisé par le scientifique depuis dix ans. Ce nouvel équipement renforce sa capacité à communiquer avec le monde. La plateforme sera rendue disponible pour les communautés scientifique et technologique d'ici le mois de janvier de l'année prochaine.

En étudiant les besoins précis de Stephen Hawking, et la relation très spécifique qui existe entre cet homme et sa machine, Intel a pu fournir une solution spécialement adaptée, appelée ACAT (Assistive Context Aware Toolkit), qui assure au professeur Hawking une communication plus efficace avec le monde. Cette technologie a le potentiel pour devenir le cœur d'un système moderne et flexible, utilisable par d'autres chercheurs et ingénieurs pour aider les personnes atteintes de maladies du motoneurone (MMN) et de quadriplégie.

Stephen Hawking souffre d'une MMN liée à la sclérose latérale amyotrophique (SLA), qui a progressé au cours des années. Il est presque entièrement paralysé, et utilise la technologie pour communiquer.

« La médecine n'est pas en capacité de me guérir. Je dois donc compter sur la technologie pour communiquer et vivre. », déclare le professeur Hawking. « Intel m'aide depuis presque 20 ans, et me permet de faire ce que j'aime, tous les jours. Le développement de ce système permet d'améliorer la vie de personnes handicapées dans le monde entier ; il est à la pointe des recherches en termes d'interactions humaines et pourrait permettre de dépasser les limites existantes dans le domaine de la communication. »

Une vitesse, une précision et une facilité d'utilisation améliorées

Une équipe pluridisciplinaire de chercheurs Intel Labs travaille depuis trois ans avec le professeur Hawking pour remplacer son système de communication actuel par des technologies plus modernes. Stephen Hawking a été au centre du processus de conception, apportant en permanence des éléments utiles pour aider Intel à améliorer le système

« L'utilisation des technologies de communication par le professeur Hawking ces dernières décennies est unique en son genre. Mais avec l'ancien système, c'est comme s'il devait utiliser les applications et sites web les plus récents sans clavier ni souris. », déclare Wen-Hann Wang, vice-président d'Intel et directeur général d'Intel Labs. « En travaillant ensemble, nous avons pu fournir une expérience de communication qui contribue à maintenir l'indépendance de Stephen Hawking, et qui pourrait permettre de créer des solutions pour d'autres patients. »

De la même manière que les différents éléments d'un moteur interagissent pour faire fonctionner une voiture, l'interface utilisateur créée par Intel permet de combiner efficacement les technologies nouvelles et celles déjà existantes. Résultat: La vitesse à laquelle Stephen Hawking « tape » au clavier est deux fois plus rapide, et on constate une multiplication par 10 de la vitesse et de la précision dans la navigation, l'édition, la gestion du web, des e-mails, et des documents, ainsi que dans le passage d'une tâche à l'autre.

Le capteur de sa joue, déjà existant, est détecté par un commutateur infra-rouge monté sur ses lunettes, et l'aide à sélectionner un caractère sur l'ordinateur. L'intégration du logiciel de l'entreprise britannique de technologies linguistiques SwiftKey* a permis de renforcer la capacité du système à apprendre les habitudes de Stephen Hawking, pour prédire les caractères et mots suivants, et permettre de ne taper que 20 % de tous les caractères utilisés.

Ces informations sont ensuite envoyées au synthétiseur vocal afin qu'il puisse communiquer, grâce à son ordinateur portable Lenovo* fonctionnant sous Microsoft Windows*. Pour conduire une recherche sur le Web, Stephen Hawking devait auparavant effectuer des démarches compliquées, comme sortir de sa fenêtre de communication, utiliser une souris pour lancer le navigateur, déplacer à nouveau la souris vers la barre de recherche, et enfin, taper. Le nouveau système automatise toutes ces étapes pour un processus plus rapide et plus fluide.

Un logiciel ouvert et flexible

La quadriplégie et les MMN affectent plus de 3 millions de personnes dans le monde. Les MMN impactent les activités musculaires conscientes telles que la parole, la marche, l'alimentation, et les mouvements du corps en général. De nature dégénérative, elles causent des handicaps croissants qui aboutissent, à terme, au décès du patient.

Lama Nachman, d'Intel Labs, a rejoint Stephen Hawking sur scène à Londres pour évoquer le potentiel de leur travail commun dans l'inspiration des chercheurs. « Les technologies à destination des personnes handicapées constituent bien souvent des terrains d'essai pour les technologies du futur. » déclare Lama Nachman. « De la communication à la recherche génétique, les technologies ouvrent de nouvelles possibilités qui restent à imaginer. »

Les nouveaux outils créés par Intel peuvent être modifiés et personnalisés pour s'adapter à différents utilisateurs. Le système est une interface logicielle moderne permettant aux chercheurs et aux ingénieurs de créer des solutions de communication adaptées, utilisables tactilement, avec des clignements des yeux, des mouvements de sourcils, ou d'autres modes d'interaction.

Avec cette plateforme libre, gratuite et accessible, Intel et le professeur Hawking prévoient que les communautés de recherche et d'ingénierie – comme celles qui se consacrent à l'utilisation des capteurs, à la prédiction textuelle, à la sensibilité au contexte, ou aux interfaces utilisateur – pourront amener de nouvelles solutions sur le marché.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?