Microsoft Innovation Center Flandre est lancé
Publié le 19/03/2012 Dans Microsoft  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
C’est en présence du Ministre-Président Kris Peeters, du Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et de la Famille, Jo Vandeurzen et de Philippe Rogge, le General Manager de Microsoft, que le Microsoft Innovation Center Flandre a été lancé simultanément à Genk et à Courtrai. Le MIC Flandre est le troisième centre d’innovation que Microsoft ouvre en Belgique. Pour ce nouveau centre, le partenariat entre le public et le privé est toujours de mise et a comme objectif, tout comme les deux autres MIC, de stimuler le développement des applications TIC, la création de nouvelles entreprises et d’emplois. Le MIC Flandre possède deux bureaux d’opération, l’un à Courtrai et l’autre à Genk et travaillera dans les domaines du bien-être et de la santé.

L’impulsion pour ouvrir un MIC en Flandre a été donnée l’année passée lors de la signature d’un protocole d’accord entre le Ministre-Président Kris Peeters et Microsoft. L’objectif était de créer un centre encourageant le développement des TIC en Flandre et stimulant ce développement tout particulièrement dans le secteur de la santé.

Les villes de Courtrai et de Genk et Microsoft ont donc fondé une ASBL qui vise à :

Stimuler les projets ICT en Flandre dans les domaines du bien-être et de la santé, sensibiliser et informer sur le sujet.

Conseiller et guider les entreprises actives dans le développement d’applications informatiques; les guider dans l’utilisation des nouvelles technologies comme le cloud computing ou encore l’utilisation de l’interaction naturelle de l’utilisateur avec un ordinateur.

Guider les start-ups qui se lancent dans des projets centrés sur l’e-Heath.

La décision de se concentrer sur le secteur de la santé a été prise car non seulement ce secteur joue un rôle stratégique important pour le plan ‘Vlaanderen in Actie’, mais aussi parce que la santé apporte une valeur ajoutée importante au secteur sociale et économique de la Région.

« Dans ‘Vlaanderen in Actie’, le thème des soins de santé en Flandre est très important », explique le Ministre-Président Kris Peeters. « Innover et entreprendre dans le secteur de la santé, c’est notre devise. J’ai remarqué au cours de mes missions à l’étranger que, à travers le monde, cette stratégie, tous la soutiennent. Pour la poursuite du développement des soins de santé en Flandre, nous pouvons désormais compter sur la collaboration avec un leader mondial comme Microsoft, ce qui prouve la reconnaissance internationale de notre projet et c’est idéal. »

Catalyseur
Le MIC joue le rôle de catalyseur pour les entreprises IT régionales, les innovateurs, les start-ups et les spin-off’s, mais aussi pour le gouvernement et les institutions dans ce domaine. De plus, le MIC les informera sur les nouvelles possibilités et applications et les aidera à la création de nouvelles entreprises et donc aussi à la création de nouveaux emplois autour de celles-ci. Le Networking est aussi un élément qui est marqué en lettres capitales dans les objectifs de nouveau centre d’innovation Microsoft.

Le travail se déroulera autour de 4 axes:

Networking: la création d’un cadre positif pour l’innovation dans l’IT et d’un lieu où les personnes peuvent se rencontrer et s’enrichir sur des points d’intérêts communs.
Découvrir et Apprendre : la transmission d’une expertise autour des nouvelles technologies au travers de conférences, de séminaires et d’ateliers.
Innover: autour des nouvelles technologies et la création de nouvelles applications innovantes via les “calls for projects” qui sont directement liés à des possibilités professionnelles.
Entreprendre : Les start-ups sont guidées et soutenues grâce à des boot-camps au cours desquels les idées de chacun peuvent se transformer en business plan et pour que les start-ups mettent toutes les chances de leurs côtés pour réussir à développer leurs activités autour de la santé.

Pour toutes les initiatives, la sécurité des données et de la vie privée seront prises en compte : ce sont deux choses primordiales à respecter dans le secteur de la santé. Comme certaines personnes malades ont des difficultés avec l’utilisation de l’IT, mais aussi surtout parce que les soins doivent mettre la priorité sur les patients, il y aura une attention toute particulière accordée aux technologies qui permettent une utilisation intuitive et naturelle des TIC.

Le Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et de la Famille, Jo Vandeurzen affirme que, « les TIC dans les soins de santé se situent à l’intersection de l’innovation, de l’entreprenariat et des soins et offrent d’énormes possibilités tant pour ceux qui nécessitent de soins et pour ceux qui les fournissent. L’e-Health rend la collaboration et la coopération centrale et permet d’améliorer l’information envers les soignants et les patients, tout en réduisant les coûts et les complications. Cela permet également une utilisation efficace du temps et de l’expertise et élimine le travail administratif inefficace. »

La structure organisationnelle

Le MIC Flandre est organisé de la même façon que le MIC de Bruxelles et celui de Mons, son organisation se fonde sur un partenariat public-privé. Le gouvernement flamand s’est engagé pour une contribution de départ de 35%. Les villes de Courtrai et Genk réunissent 15% et le gouvernement est responsable pour 50% de cette mise. Microsoft prend la responsabilité de 30% des coûts et les 20% restant proviennent de partenaires supplémentaires provenant du secteur privé. Tous ces acteurs se sont engagés envers le MIC pour une période de 3 ans renouvelable.

Les fonds seront consacrés à des projets dans les deux localités avec une gestion centralisée du budget sous la responsabilité du Directeur du MIC Flandre responsable devant le Conseil d’administration. Peter Dedrij a été nommé récemment en tant que nouveau directeur du MIC Flandre. Le Conseil d’administration est composé des représentants des villes de Genk et de Courtrai, et de représentants de Microsoft. Il est prévu que ce conseil d’administration soit complété avec des experts, des représentants gouvernementaux et des groupes cibles.


Les deux sites du MIC possèderont chacun un Office Manager et un Project Manager qui assureront le bon fonctionnement des centres. Une collaboration active avec d’autres organisations ayant des objectifs similaires est prévue afin de maximiser les synergies et de minimiser les chevauchements dans les initiatives. Tant pour le MIC Flandre que pour les deux centres régionaux, un conseil pouvant être consulté, composé d’experts du secteur de la santé et de l’IT, seront mis à leur disposition.

Excellent partenariat
La Flandre est heureuse d’avoir désormais un MIC sur son territoire, et plus particulièrement un centre qui offre des perspectives de future aux malades et aussi pour le tissu économique qui sera créé par des jeunes et les possibilités futures pour les entreprises. Pour Genk et Courtrai, le lancement du MIC est aussi un défi prometteur ; dans les deux villes sera créé un écosystème d’entrepreneurs, de partenaires et d’institutions.

« Le MIC Flandre et Courtrai forment ensemble un excellent partenariat”, déclare Stefaan De Clerck, le bourgmestre de Courtrai. « La région de Courtrai avec ses entreprises innovantes, ses centres de santé et ses institutions éducatives est un terrain propice pour réaliser les ambitions du Microsoft Innovation Center. Le MIC a comme tâche de développer de nouveaux services de qualité servant le secteur de la santé (e-Health) et ainsi améliorer les prestations de soins de santé, et donc contribuer aux développements d’activités innovantes pour Courtrai. »

Le bourgmestre de Genk, Wim Dries est très enthousiaste, « Le développement d'une antenne MIC à Genk est une grande opportunité pour renforcer de différentes manières, à la stratégie d'innovation économique de la ville de Genk. Le MIC est un formidable outil pour développer de nouvelles activités autour des TIC. Avec le C-mine, la ville s’est construite un écosystème pour la création, l’esprit d'entreprise et les jeux/ interfaces utilisateur naturelles. Le MIC s'inscrit parfaitement dans cette stratégie. A la fin de l'année s'ouvre au C-mine, un centre business pour l’entreprenariat créatif, un habitat idéal pour le déploiement des activités du MIC. La ville est constamment à la recherche d'occasions de soutenir des entreprises dans leur stratégie d'innovation. Pour certaines entreprises, la coopération avec le MIC permettra de faire naître de nouveaux business ou de développer des innovations. »

Le succès de la formule

Le MIC de Mons est en effet une belle preuve du succès de l’initiative après 3 ans d’existence. Lors de sa création en 2009, le Microsoft Innovation de Mons avait des objectifs ambitieux. En trois ans, le MIC avait l’ambition de créer 250 emplois, coacher 25 start-ups et délivrer des certificats à 500 candidats. Mais les objectifs ont été largement dépassés avec la création de 266 emplois, le lancement de 30 start-ups et la certification de 1112 personnes.

Le MIC Bruxelles a démarré ses activités récemment et se concentre particulièrement sur les applications cloud.

« La formule d'un MIC est un succès», a déclaré Philippe Rogge, General Manager de Microsoft. « Nous avons construit près de 100 centres de ce type dans le monde, y compris celui de Mons et de Bruxelles dans notre propre pays. Ces centres permettent de mettre en lumière le succès d’un projet croisé entre la sphère publique et privée, l'innovation et une solide expertise, générant de fabuleux résultats. Les MIC fournissent des applications qui renouvellent et renforcent l'économie locale. De plus, comme ici en Flandre, l’objectif est que la population de la Région en soit la première bénéficiaire. »

Avec Genk et Courtrai, la Belgique possède trois centres d’innovations, fers de lance des applications des dernières technologies pour le bien de la population et de l’économie locale.

Vous trouverez toutes les informations et photos concernant le lancement du MIC Flandre ici : http://sdrv.ms/Micvlaanderenopening

A propos de Microsoft

Fondée en 1975, Microsoft est le numéro un du marché des logiciels, services et technologies Internet destinés à l’utilisateur privé ou professionnel. L’entreprise propose un large éventail de produits et services développés pour permettre une utilisation plus agréable et plus facile de l’ordinateur, n’importe où, n’importe quand et sur n’importe quel appareil.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?