Live:
Restez connecté via          
The Legend of Zelda : Skyward Sword
Publié le 03/12/2011 Dans Wii  Par Nic007
Il était une fois.

Le scénario de The Legend of Zelda : Skyward Sword débute à Célesbourg, une île suspendue dans le ciel, la veille de la participation du jeune Link à une importante compétition d'oiseaux volants. Le vainqueur de la compétition aura l'honneur de participer à une cérémonie spéciale avec Zelda. Amis d'enfance, Link et Zelda ont toujours été très liés. Les événements décrits dans Skyward Sword vont encore conforter leur relation. Némésis de Link à l'école, Groose joue un rôle important au début de l'aventure. Ce personnage tyrannique menace non seulement de ravir la victoire à Link lors de la compétition d'oiseaux volants, mais se montre également jaloux du lien particulier qui unit Link et Zelda. Rapidement, Link rencontre Fay (Fi en V.O), l'esprit de la puissante épée divine. De la rencontre entre Link et Fay dépendra la destinée de notre héros qui se lancera dans la quête de sa vie, débouchant sur la création de l'Épée de légende.

La forêt est le premier endroit que visite Link après avoir quitté Célesbourg, une île suspendue dans le ciel. Les habitants de Célesbourg ne se sont jamais rendus à la surface ; il s'agit donc d'une nouvelle expérience étrange pour Link. La traversée de la forêt le conduit au Temple de la contemplation, où Zelda pourrait être détenue. Le lance-pierre est le premier objet que Link reçoit dans le jeu. Bien que n'étant pas une arme très puissante, elle permet d'assommer les ennemis et d'activer des objets de l'environnement.

De nouvelles actions.

Le jeu nécessitant l'utilisation obligatoire d'une Wiimote Plus (ou d'un Wiimote possédant un MotionPlus), ce nouveau Zelda propose de multiples nouveaux mouvements. En maintenant, le bouton A enfoncé, il est désormais possible de faire courir Link plus vite et lui attribuer des capacités acrobatiques comme prendre rapidement de l'élan et gravir un mur escarpé ou une falaise. Pour ce faire, Link utilise un peu de stamina, qui se régénère avec le temps lorsqu'on utilise plus le mode ruée. Certaines attaques puissantes comme l'Attaque tournoyante, nécessitent aussi de la stamina. Lorsque toute la stamina de Link est épuisée, ses mouvements sont ralentis pendant un moment, le temps qu'il récupère de l'énergie. De plus, Link peut se servir de l'épée pour rechercher des objets par radiesthésie. En mode radiesthésie, lorsque Link tend son épée, celle-ci reste pointée en direction de la cible visée qui clignotera. Cette technique peut être utilisée pour rechercher de nombreux objets et personnages dans le jeu. Dans la Forêt de Firone, Link l'utilise pour rechercher Zelda, se guider jusqu'au Temple de la contemplation, où il pourra déceler son aura.

Comme on pourrait s’y attendre, atteindre et explorer le lac Faroria nécessitera de la part de Link de nager. Le contrôle de la télécommande Wii procure une façon naturelle de contrôler Link lorsqu’il nage à la surface du lac ou quand il s’aventure dans les eaux plus profondes.

Des rencontres inédites.

Les Kikwis sont de mignonnes créatures touffues que Link rencontre dans la forêt, et qui ressemblent à un croisement entre une plante et un animal. Link peut rechercher les Kikwis dans la forêt à l'aide du mode radiesthésie, pour qu'ils l'aident à retrouver Zelda. Plus tard dans sa quête, Link devra se frayer un chemin jusqu’à une section encore non découverte de la Forêt de Firone et du Lac Faroria. Le lac est peuplé par la tribu “calamaresque” des Paraduses qui font leur première apparition dans The Legend of Zelda: Skyward Sword. Précisons qu'en revisitant des zones précédemment parcouru, Link fera de nouvelles découvertes et, occasionnellement, verra des changements drastiques dans l’environnement qui l'obligeront à explorer ces endroits d’une façon entièrement nouvelle.

Après avoir vaincu le démoniaque Lord Ghirahim au Temple du Ciel, Link rejoint le volcan d'Eldin où il rencontre les Mogma, une nouvelle espèce de créatures souterraines qui explorent elles aussi cette région. Les Mogma aident Link à traverser ce milieu hostile en lui procurant des objets et en lui prodiguant des conseils au fil de son cheminement.

Des lieux variés.

L'île Roulette, une des petites îles à proximité de Célesbourg, est également une nouveauté de The Legend of Zelda: Skyward Sword. Comme son nom le suggère, on peut pas mal s’y amuser, mais avant que Link ne puisse jouir de tout ce dont l’île a à offrir, il doit trouver le moyen d’accomplir la demande de son unique habitant. Dans le Temple de Terre, il vous faudra maintenir Link en équilibre sur une boule géante et lui faire traverser des lacs de lave en fusion. Dans ce temple, Link devra aussi affronter Scaldera en gravissant une pente abrupte. Tout au long du jeu, Link fera des allers retours entre la surface et Célesbourg. Durant votre périple, vous pourrez récupérer des insectes dans les nombreuses zones visitées, ces insectes peuvent ensuite être utilisés pour améliorer différentes potions que vous pourrez acheter au marché couvert de Célesbourg. Ce mélange procure aux potions de puissants nouveaux effets. Ensuite, c’est aux joueurs d’essayer les différents mélanges potions insectes pour trouver les concoctions qui rencontrent leurs besoins.

A son retour à Célesbourg, une foule d’activités amusantes attendent Link, y compris Pumpkin Pull, un jeu exaltant de tir à la cible qui met en scène des citrouilles volantes. Dans le désert de Lanayru, Link a une mission : trouver une mine étrange. Dans cet endroit sombre, Link fera la rencontre de personnages nouveaux et familiers comme les Gorons.Et en utilisant des chariots miniers remplis de pierres, il pourra voyager dans le temps à travers cette vaste région, et partira à la découverte de nouvelles énigmes et de nouveaux défis.

Des objets plus nombreux.

Link pourra désormais utiliser un fouet sur les ennemis et les objets. Le fouet peut également être utilisé pour attraper des éléments et il s’avèrera indispensable dans la résolution de certains puzzles. A noter que les objets que transportent Link peuvent être sélectionnés en temps réel sans nécessiter de mettre le jeu en pause, cela permet de passer d’un objet à un autre de façon plus simple. Dans Skyward Sword, tout comme dans les précédents épisodes de la saga Zelda, la musique joue un rôle majeur et est intégrée dans le système de jeu. Fréquemment, il vous faudra donc interpréter des airs sur la Harpe que Link reçoit au début du jeu.

Dans la zone du Volcan d'Eldin, Link recevra des objets : des Gants pour creuser et un Sac de Bombes. Dans ce Sac, Link pourra emporter des Fleurs bombes essentielles pour résoudre les énigmes. Les bombes peuvent s'utiliser de multiples façons au moyen de la télécommande Wiimote Plus. On pourra lancer des bombes par-dessus son épaule ou les faire rouler comme des boules de bowling, en leur donnant éventuellement de l’effet. Les Gants pour creuser permettent de déterrer, aux endroits marqués d'une croix, des objets secrets ensevelis. Dans le Temple d'Eldin, on pourra ainsi mettre au jour les pièces nécessaires pour ouvrir la porte du Temple de Terre. Quant au Sanctuaire du feu, Link reçoit les gants de Mogmas. Ils lui permettront d’accéder à des tunnels souterrains en creusant à travers des endroits mous du sol du donjon. Dans le désert, Link trouvera les grappins et les rafales de vent. Les grappins permettent de s’agripper et de se balancer vers des zones autrement inaccessibles. Quant aux rafales de vent, elles peuvent étourdir les ennemis et débloquer des sentiers à travers les dunes de sable. Elles s’avéreront aussi essentielles pour déchiffrer les énigmes de la Mine de Lanayru.

Une réalisation exquise.

The Legend of Zelda : Skyward Sword s'avère très réussi sur le plan visuel. Une 3D très jolie qui titillera votre fibre nostalgique, auquel on a ajouté des effets spéciaux de très bonnes factures et un rendu aquarelle du plus bel effet. On se croirait parfois en pleine peinture impressionniste. Le jeu reste toujours très lisible à l'écran malgré le nombre d'éléments parfois assez conséquent à l'écran. De plus, tous les environnements bénéficient d'une thématique particulière. L'esthétisme du jeu est sublime et le monde pour le moins vivant. L'animation ne souffre jamais même et demeure fluide en toutes circonstances. Les lieux sont par ailleurs généralement grands et on ne lâchera pas la manette de sitôt. La musique mélange réorchestration des principaux thèmes de Zelda, mais également morceaux inédits. Du tout bon en somme tout comme les bruitages, avec les désormais traditionnels gloussements de Link (yah) et des effets sonores toujours très utiles pour signaler le danger. Neuf donjons, des séquences très longues à terminer, ce Zelda Skyward Sword promet une bonne trentaine d'heures de jeu. Le tout pour seulement 40 Euros (65 pour le pack avec la Wiimote Plus collector).

Elément introduit dans Twilight Princess, Link est désormais droitier. Historiquement, Link est gaucher (comme Miyamoto justement) mais pour s'adapter à la Wiimote, Nintendo a du changer cela. Cela ne change au final pas grand chose à la jouabilité qui se veut simple et facile d'accès. Le stick du Nunchuk est requis pour diriger Link tandis que la Wiimote servira à donner des coups d'épée. A reste la touche d'action principale, tandis que Z servira à recentrer la caméra. Viser au boomerang ou avec le lance-pierre se fera naturellement en pointant la Wiimote à l'écran et en visant la cible. A noter qu'il est cependant impossible de contrôler la caméra, mais la gestion automatique étant de grande qualité, cela ne posera pas de soucis. Grâce au Wii MotionPlus, le gameplay a également gagné en richesse. Lorsque vous donnez un coup d'épée, le mouvement est fidèlement reproduit à l'écran. Enfin. Et en tendant le bras gauche et le Nunchuk, vous pourrez utiliser le bouclier hylien.

VERDICT

The Legend of Zelda : Skyward Sword est un titre étonnant. Après un début assez lent faisant presque office de tutoriel, l'intrigue s'accélère et nous livre l'une des aventures les plus réussies depuis dix ans. La réalisation technique est d'une rare beauté pour un titre Wii, la jouabilité à la Wiimote Plus est excellente, et l'intrigue nous tient en haleine jusqu'au bout. Bref, Zelda frappe fort, une nouvelle fois.


Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Notre Avis
9 / 10
Publicité
Informaticien.be  - © 2004-2014 Akretio SPRL   Powered by Kelare  Hosted by Verixi Internet Services   Designed by The Art Company
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - OpenEvent  - KelCommerce  - PhotOsez